Identification d'un récepteur d'Arabidopsis thaliana de type LRR-RLK et caractérisation de son rôle pour le développement des oomycètes phytopathogènes

par Sophie Hok

Thèse de doctorat en Interactions cellulaires et moléculaires

Sous la direction de Harald Keller.

Soutenue en 2010

à Nice .


  • Résumé

    Parmi les microorganismes phytopathogènes, les oomycètes constituent une contrainte majeure pour l’agriculture mondiale et l’environnement. La caractérisation des mécanismes moléculaires manipulés par les oomycètes pour infecter la plante hôte permettra de développer des stratégies pour une phytoprotection durable. L’analyse du transcriptome de la plante modèle Arabidopsis thaliana à différents stades de l’infection par l’oomycète biotrophe obligatoire Hyaloperonospora arabidopsis, a permis d’identifier le gène du locus AT1G51800. Ce gène code pour RLK-I. 7, un récepteur putatif de type « leucine-rich repeat receptor-like kinase » (LRR-RLK), dont les membres jouent des rôles clés dans le développement du végétal, dans la mise en place de la résistance et dans l’accueil des microorganismes symbiotiques. L’expression de Rlk-I. 7 est induite dans les cellules qui hébergent les structures nourricières de l’oomycète, les haustories. L’inactivation du gène conduit à une résistance de la plante à des agents pathogènes filamenteux biotrophes et hémibiotrophes. Par ailleurs, le gène est exprimé dans des zones où l’acide abscissique (ABA) intervient. L’inactivation du gène conduit notamment à une sensibilité accrue à l’ABA, les mutants présentant une vitesse de fermeture des stomates augmentée et une température de surface supérieure par rapport aux plantes sauvages. Ainsi, RLK-I. 7 agit en tant que régulateur négatif d’une voie de signalisation ABA-dépendante. Cette fonction favoriserait le développement des oomycètes dans les tissus végétaux. Dans le futur, l’identification des partenaires protéiques de RLK-I. 7 permettra de préciser la voie de signalisation activée par ce récepteur.

  • Titre traduit

    Identification of an Arabidopsis thaliana receptor from the "Leucine rich repeat receptor-like kinase" (LRR-RLK) family and characterization of its role for the development of oomycete pathogens


  • Résumé

    Among plant pathogenic microorganisms, oomycetes constitute a major constraint for agriculture and the environment. The characterization of the molecular mechanisms, which are manipulated by a pathogenic oomycete during plant infection, will probably help to develop novel strategies for sustainable phytoprotection. An analysis of the Arabidopsis thaliana transcriptome at different stages of a compatible interaction with the biotrophic oomycete pathogen, Hyaloperonospora Arabidopsis, allowed to identify a gene at the locus AT1G51800. This gene codes for RLK-I. 7, a putative member of the important leucine-rich repeat receptor-like kinase (LRR-RLK) protein family. LRR-RLKs play key roles in plant development, in innate immune responses, and in the accommodation of symbiotic microorganisms. The expression of Rlk-I. 7 is induced in cells harbouring haustoria, the intracellular feeding structures formed by oomycetes. An inactivation of the Rlk-I. 7 is expressed in tissues, which are subject to control by the phytohormone abscisic acid (ABA). Rlk-I. 7 inactivation leads notably to enhance ABA sensitivity of the mutants, to increased stomatal closure, and to enhance lead surface temperatures, when compared to wild-type plants. Thus, RLK-I. 7 acts as a negative regulator of an ABA-dependant signalling cascade, and this activity promotes the development of oomycetes in plant tissues. In the future, the identification of proteins interacting with the receptor will probably allow a precise dissection of the RLK-I. 7 signalling cascade during plant-pathogen interactions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (138 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 104-138. Résumés en français et en anglais

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 10NICE4017
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.