Capital-investissement et performances des firmes : fondements théoriques et analyse du cas de la France

par Sophie Pommet

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Michel Rainelli.

Soutenue en 2010

à Nice .


  • Résumé

    Résumé. Cette thèse a pour objectif de déterminer dans quelle mesure le capital-investissement peut contribuer à améliorer le potentiel de croissance des start-up via une analyse empirique du capital-investissement français et une contribution théorique. Le premier chapitre étudie l'impact du financement par capital-investissement sur la performance économique et plus spécialement sur la survie des entreprises introduites sur le Nouveau Marché entre 1996 et 2002. L'analyse économétrique menée à partir de la base de données que nous avons construite révèle que les entreprises financées par capital-investissement ont des chances de survie inférieures à celles des autres entreprises introduites sur ce marché. Afin de préciser les faiblesses de l'industrie française du capital-investissement, nous avons identifié deux voies de recherche possibles tant sur le plan empirique que sur le plan théorique. Dans le deuxième chapitre, nous explorons une première voie de recherche empirique. Les analyses économétriques menées font ressortir deux éléments. Premièrement, nous trouvons que les sociétés de capital-investissement n'ont pas été capables de jouer un rôle favorable dans le processus d'introduction en bourse. Deuxièmement, il ressort que les aspects négatifs liés au financement par capital-investissement l'emportent sur ses avantages quelque soit la nature de la société de capital-investissement. Le troisième chapitre théorique propose une modélisation de la syndication pour motif d'expertise. Nous comparons nos résultats à ceux obtenus par Huang et Xu (2003) - qui analysent la syndication pour motif de partage du risque - pour montrer que les stratégies de syndication ont un impact à la fois sur l'engagement ex-post des investisseurs à refinancer les projets innovants mais aussi sur leur capacité à améliorer la performance de ces projets. On montre finalement qu'il n'existe pas de structure de financement qui soit dominante: l'efficacité relative des structures de financement dépend du degré d'innovation des projets.


  • Résumé

    Abstract. This thesis aims at analysing venture capital contribution to the financing and performance of innovative companies via a theoretical contribution and an empirical analysis of the french venture capital industry. In the first chapter, we investigate whether venture capitalists add value to the going public process by improving the survival profile of french initial public offerings. To this end, we propose a hand-collected data set based on french companies that went public at the ``Nouveau Marché" between 1996 and 2002. The estimates show that venture capital backed companies have a lower survival rate than non venture capital backed companies. In order to explain the first results we obtain, we explore two ways of research both empirical and theoretical. In the second chapter, our additional empirical analyses show first that venture capitalists did not have a positive role on the going public process of french companies and, second, that the distinction between different types of venture capitalists can not explain the poor performance of venture capital backed companies. In the third chapter, we propose a model for syndication in the case of expertise and we compare our results with the ones obtained by Huang and Xu (2003) for financial syndication. We show that the nature of syndication has a direct impact on the decision of venture capital firms to refinance innovative projects and on their capacity to add value to the projects. We also show that the relative efficiency of financial structures depends strongly on the degree of innovation embodied in the project being financed.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol (287 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 275-284

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section de Saint-Jean d'Angély.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 10NICE0024
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.