Rôle des systèmes bancaires privés dans le processus de globalisation : le cas de l'Iran

par Valeh Saeidi

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Claude Berthomieu.

Soutenue en 2010

à Nice .


  • Résumé

    La croissance des institutions financières et la privatisation de ces dernières ainsi que la création des banques privées ont des effets importants dans le processus de la globalisation surtout dans les pays en voie de développement. Celles ci ont des effets considérables dans la compétition entre les banques, l'indépendance de la banque centrale, la variation de taux d'intérêt bancaire et l'efficacité de système financier. Privatisation des banques et la libéralisation du système financier donnent la possibilité de renforcer des échanges internationaux. Celles ci pourront améliorer l'efficacité du système financier ou augmenter les risques de ce système. Pour cet objet, il faut connaître les structures et les cadres du système bancaire interne et il faut vérifier les risques du système bancaire avant et après la privatisation bancaire pour entrer dans le champ international. L’objectif de cette thèse est la vérification de l’ajustement de l’effet des risques financiers divers existant dans le secteur bancaire sur le bénéfice net des banques à la suite de la création des banques privées. En d’autre terme, l’objectif de cette recherche est de savoir si les banques iraniennes en considération des risques devant eux, sont prêtes pour la libéralisation financière dans le processus de globalisation ? Les résultats indiquent que, la globalisation des opérations bancaires a rendu l'environnement des activités bancaires entièrement concurrentiel. Pour disposer des moyens de compétitivité face aux banques étrangères, les banques iraniennes nécessiteraient des réformes fondamentales, dont celles de l'augmentation du capital des banques, l'indépendance du système bancaire, l'effort pour l'expansion de la privatisation, l'avancée sur le terrain des opérations bancaires électroniques, la réforme des règlements relatifs à la présence des banques étrangères en Iran, le mouvement des capitaux, etc. …Du moment que la globalisation a causé une majoration des risques, alors les banques iraniennes, en vue de leur entrée sur le terrain mondial, devraient disposer d'une plus grande ouverture aux risques. L'un des moyens pour renforcer l'ouverture aux risques du système bancaire en Iran, a été la création des banques privées, causant une plus grande flexibilité du système bancaire, de même qu'un renforcement de la compétitivité des banques, avec en définitif, un accès à des conditions plus favorables à l'entrée sur le terrain mondial.

  • Titre traduit

    Role of the private banking system in the process of globalization : the case of Iran


  • Résumé

    Growth of financial institutions and the privatization of the latest and the creation of private banks have significant effects in the process of globalization, especially in the developing countries. These latter have considerable effects in the competition between banks, the independence of the central bank, the variation in bank’s interest rates and effectiveness of financial system. Privatization of banks and the liberalization of the financial system provide the opportunity to strengthen international exchanges. These latter can improve the efficiency of the financial system or increase the risk of the system. Off course, we should know the structure and framework of current domestic banking system and verification before and after of these changes in order to enter the international field. The objective of this thesis is the verification of the adjustment of the effect of various financial risks existing in the banking sector on net earnings of banks following the creation of private banks. In other words, the objective of this research is whether the Iranian banks in consideration of the existing risks are ready for financial liberalization in the process of globalization? The results indicate that the globalization of banking has made the environment for banking operations entirely competitive. To have the means to competition deal with foreign banks, the Iranian banks would require fundamental reforms, including those of the capitalization of banks, the independence of the banking system, the effort for the expansion of privatization, the advances in the field of electronic banking, reform of regulations related to the presence of foreign banks in Iran, movement of the capital, etc. . . . As long as globalization has involved an increased risk, then the Iranian banks, for their entrance on the global field, should dispose of a greater openness to risk. One way to increase the openness of risk the banking system in Iran, is the creation of private banks, causing a more flexible banking system, and a strengthening of competitiveness of banks, with an definitive, access to more favourable conditions at the entrance on the ground worldwide.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (334 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 303-321

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section de Saint-Jean d'Angély.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 10NICE0005
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section de Saint-Jean d'Angély.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 10NICE0005bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.