Innover sans projet ? : les micro-pratiques communicationnelles de l'innovation : le cas d'une entreprise de fabrication d'emballages

par Sibylle Duchaine

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Mathieu Detchessahar.

Soutenue en 2010

à Nantes , en partenariat avec Université de Nantes. Faculté des sciences économiques (autre partenaire) .


  • Résumé

    L’objectif de cette thèse est d’étudier l’innovation d’un point de vue microscopique à travers les micro-pratiques communicationnelles qui la construisent au quotidien. En s’inspirant des perspectives processuelles de l’organisation (“organizing ”) et de la stratégie (“strategizing ”), ce travail propose d’étudier l’“innovating ”. L’innovation est alors considérée comme un processus social qui se construit au quotidien dans et par les actions des acteurs en interaction, dans et par les pratiques communicationnelles. Dans ce cadre, les réunions, en ce qu’elles sont à la fois structurées et structurantes pour l’organisation, offrent un cadre d’analyse privilégié qui permet d’accéder aux pratiques communicationnelles et aux praticiens de l’innovation. Compte-tenu du caractère processuel et social de l’objet de recherche, cette thèse s’appuie sur l’ethnométhodologie comme méthode de recherche afin de comprendre et analyser les routines, pratiques et modes de communication de l’innovation dans le contexte dans lequel ils se situent. Ce travail, à partir de l’étude de cas d’une entreprise de fabrication d’emballages en carton ondulé, met alors en évidence les caractéristiques spécifiques des réunions et la manière dont elles contribuent à la fabrique de l’innovation.

  • Titre traduit

    Innovating with no project ? : the communicational micro-practices of innovation : the case of a packaging firm


  • Résumé

    The aim of this thesis is to study innovation from a microscopic perspective through the discursive micro practices which construct innovation daily. Inspired by the process perspective of the organization (“organizing ”) and strategy (“strategizing”), this work proposes to stud y innovating. Innovation is then considered as a social process constructed daily through the actions of actors in interaction, through communicational practices. In this context, meetings, since they are both structured by and structuring to the organization, provide an analytical framework that allows privileged access to communicational practices and practitioners of innovation. Given the process and social nature of the object of research, this work is based on an ethnomethodological perspective to understand and analyze innovation’s communicational routines, practices, and patterns in the context in which they occur. Then, from the case study of a corrugate d packaging manufacturer, thi s work highlights the specific characteristics of the meetings and how they contribute to innovating.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (378 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 315-334

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Droit et Sciences économiques.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.