Utilisation d'un biocarburant à base d'huile de palme dans les moteurs à combustion interne

par Pascal Ndayishimiye

Thèse de doctorat en Énergétique

Sous la direction de Mohand Tazerout.

Soutenue en 2010

à Nantes .


  • Résumé

    Les propriétés physiques et chimiques de l’huile de palme sont très proches de celles du carburant diesel. L’huile de palme peut donc être utilisée pure sans modification du moteur. Toutefois, sa viscosité reste un des obstacles majeurs à son utilisation directe. Il faut donc réduire cette viscosité pour la rapprocher de celle du diesel. Les différents procédés utilisés actuellement pour réduire la viscosité sont chers et souvent difficiles d’accès, particulièrement pour les pays producteurs potentiels de l’huile de palme. Ce travail propose donc d’étudier d’autres voies et procédés de traitements moins coûteux et faciles à mettre en œuvre. Différents procédés (préchauffage, dilution, transestérification et mélanges) ont été utilisés et les biocarburants ainsi formulés, testés dans un moteur diesel. Les résultats ont été analysés et comparés. Il y a une légère diminution du rendement et une augmentation de la consommation, mais il y a une diminution sensible des émissions polluantes, sauf pour les oxydes d’azote. Au vu de tous ces résultats, tous les carburants à base d’huile de palme formulés peuvent donc être utilisés dans un moteur diesel non modifié sans en altérer les caractéristiques. L’analyse des résultats a permis d’identifier le mélange qui présente les meilleurs avantages au point de vue des caractéristiques de la combustion, des performances, des émissions polluantes ainsi que du coût de production. A partir de l’analyse économique effectuée, le coût du biocarburant formulé montre que la filière de production du biodiesel n’est pas économiquement rentable, du moins si le prix du diesel reste à son niveau actuel

  • Titre traduit

    Use of palm oil-based biofuel in the internal combustion engines


  • Résumé

    The physical and chemical properties of palm oil are very similar to those of diesel fuel. Thus, palm oil can be used pure without engine modifications. However, its viscosity remains a major obstacle to its direct use. Therefore, the viscosity must be reduced close to that for diesel fuel. The various methods currently used to reduce the viscosity are expensive and often inaccessible, particularly for the countries, potential producers of palm oil. This work aims to explore alternative ways and methods of treatment less expensive and easy to implement. Various processes (preheating, dilution, transesterification and mixtures) were used and the biofuels made were tested in a diesel engine. The results were analyzed and compared. There is a slight reduction in thermal efficiency and an increase in fuel consumption, but there is a significant reduction of pollutant emissions, except for oxides of nitrogen. In light of these results, all palm oil based fuels made can be used in an unmodified engine without altering their characteristics. The results analysis allowed identifying the mixture which showcases the best benefits in terms of combustion characteristics, performances, pollutant emissions and the production cost. From the results of the economic analysis conducted, the cost of biofuel made shows that the biodiesel production process is not economically viable, at least if diesel price remains at its current level

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (186 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 149-155 [102 réf.]

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2010 NANT 2071
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Technologies.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Ecole centrale de Nantes. Médiathèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th. 2305 bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.