Caractérisation des anticorps allo-immuns et anti-HLA en transplantation rénale : étude de leur rôle sur le devenir du greffon

par Sandrine Le Roux

Thèse de doctorat en Médecine. Sciences de la vie et de la santé. Immunologie

Sous la direction de Jean Harb et de Maryvonne Hourmant.

Soutenue en 2010

à Nantes .


  • Résumé

    Malgré les progrès des immunothérapies, le rejet chronique est un problème majeur de la transplantation rénale. Les causes les plus fréquentes sont la Glomérulopathie du Transplant (GT) et la fibrose interstitielle et atrophie tubulaire (FIAT). La GT est définie par des lésions chroniques associées à des anticorps anti-HLA donneur-spécifiques (DSA) et un dépôt de C4d. La FIAT est une lésion non humorale. Les anticorps anti-HLA de classe II corrèlent avec le rejet chronique. Cependant les isotypes d'IgG diffèrent dans leur capacité à fixer le complément, donc à engendrer du C4d, et ceci a très peu été étudié en transplantation rénale. De plus, des études ont montré que le développement de DSA anti-HLA corrélait avec un développement d'anticorps non HLA. Le but de notre projet était d'étudier les anticorps de patients greffés afin de trouver des profils d'isotypes d’IgG et d'anticorps non HLA spécifiques de quatre statuts, dont la GT, la FIAT, les patients transplantés ayant un greffon stable (STA) et les patients dialysés (DIA). Les sérums des patients ont été analysés par la technique Luminex Single Antigen Bead, adaptée afin de détecter les isotypes d'IgG anti-HLA DSA. D'autre part, les sérums ont été criblés sur des puces contenant 8000 protéines humaines et comparés entre eux afin d'obtenir des listes de biomarqueurs uniques et spécifiques de chaque statut du greffon. Aucun isotype d’IgG ne distingue les IFTA des TG, bien que les TG développent plus de DSA à des MFI plus élevées. Cependant, les puces à protéines ont permis de définir des listes de biomarqueurs pour chaque statut du greffon. Ces données pourraient donc aider au diagnostic précoce du statut du greffon.

  • Titre traduit

    Characterization of alloimmune and anti-HLA antibodies in kidney transplantation : study of their role on graft outcome


  • Résumé

    Although huge improvements have been made in immunotherapies, chronic rejection remains a major problem in the field of kidney transplantation. The leading causes are Transplant Glomerulopathy (TG) and Interstitial Fibrosis and Tubular Atrophy (IFTA). TG is defined by chronic lesions associated with anti-HLA donor-specific antibodies (DSA) and C4d deposits on the graft. IFTA is a non-immune injury. Anti-HLA class II antibodies are correlated to chronic rejection. However, IgG isotypes differ in their ability to bind the complement, thus producing C4d, and this has not been extensively studied. Furthermore, studies have shown that anti-HLA DSA development was correlated with non-HLA antibodies development. Our project aimed at studying antibodies developed by transplanted patients to define IgG anti-HLA isotypes and non-HLA antibodies profiles specific of each of four kidney status including TG, IFTA, transplanted patients with a stable function (STA) and dialysis patients (DIA). Sera of all patients have been analyzed on single antigen bead with the modified luminex technology to detect anti-HLA DSA isotypes. Sera have also been screened on protein arrays to obtain unique biomarkers specific of each kidney status. No IgG isotype differentiates IFTA from TG patients, though the last develop more DSA at higher MFI values. However, protein arrays led us to obtain lists of biomarkers for each kidney status. These data could help getting an early diagnosis of kidney status.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (208 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 192-208 [324 réf.]

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Santé.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 10 NANT 12-VS
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.