Bertrand Russell et la métaphysique analytique

par Christine Richard

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Roger Pouivet.

Soutenue le 21-05-2010

à Nancy 2 , dans le cadre de Ecole doctorale Langages, Temps, Sociétés (LTS) (Nancy-Metz) , en partenariat avec LHSP : Laboratoire d'Histoire des Sciences et de Philosophie - - Archives Henri Poincaré - UMR 7117 (laboratoire) .

Le président du jury était François Schmitz.

Le jury était composé de Pierre Wagner, François Clémentz, Stephen Mumford, Gerhard Heinzmann.


  • Résumé

    Nous étudions la récurrence et la postérité dans la métaphysique analytique contemporaine d’un certain nombre d’arguments élaborés par Bertrand Russell afin de répondre à une question d’ontologie fondamentale : comment les éléments de l’être sont-ils reliés ? Comment peut-on répondre à cette question sans tomber sous le coup d’une régression bradleyenne ? Interroger le statut des régressions bradleyennes (régressions vicieuses ou régressions inoffensives ?), déterminer la nature des relations (particuliers ou universels ? ; relations internes ou relations externes ?), ou bien encore adopter une perspective plus épistémologique, celle des vérifacteurs, sont ici les voies explorées. Nous étudions plus particulièrement le réalisme immanent de D. Armstrong, la théorie des tropes de K. Campbell, le nominalisme de la ressemblance de G. Rodriguez-Pereyra et le réalisme modéré de D. W. Mertz.

  • Titre traduit

    Bertrand Russell and the Analytical Metaphysics


  • Résumé

    The broad objective of this study is to examine the recurrence and the posterity of some arguments drawn up by Bertrand Russell to answer one of the main ontological question: How the elements of the being are related ? How can we answer this question without raising a bradleyan endless regress? Several strategies are assessed here: answering these questions by questioning the status of the bradleyan regresses (vicious or harmless regresses?), defining the nature of the relations (particulars or universals?, internal or external relations?) or using the epistemological perspective of the truthmakers. This study is focused on D. Armstrong’s Immanent Realism, K. Campbell’s Theory of Tropes, G. Rodriguez-Pereyra’s Resemblance Nominalism, and D. W. Mertz’s Moderate Realism.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.