Evolution, variabilité et développement de la mandibule chez les hominidés : intérêt d'une approche structurale centrée sur le canal mandibulaire

par Rémi Curien

Thèse de doctorat en Sciences de la Vie et de la Santé

Sous la direction de Marc Braun.

Soutenue le 29-10-2010

à Nancy 1 , dans le cadre de BioSE - Ecole Doctorale Biologie, Santé, Environnement , en partenariat avec IADI - Imagerie Adaptative Diagniostique et Interventionnelle - EA 4000 (laboratoire) .

Le président du jury était Matthieu Schmittbuhl.

Le jury était composé de Pierre Bravetti, Hélène Coqueugnot, Catherine Strazielle.


  • Résumé

    La mandibule est constituée d'unités distinctes intégrées autour d'un tuteur, le nerf alvéolaire inférieur dont l'artefact osseux est le canal mandibulaire. Une étude de la variabilité, de l'évolution et du développement de la mandibule chez les hominidés est donc menée selon une méthodologie distinguant les unités mandibulaires tout en les articulant autour du canal mandibulaire.L'étude porte sur 453 mandibules, représentant les genres actuels Homo, Pan, et Gorilla ainsi que certaines espèces fossiles de la lignée humaine. Les mesures sont effectuées numériquement sur des photographies sagittales standardisées de mandibules. Le protocole a été validé statistiquement. La variabilité globale chez les hominidés, le développement puis la variabilité interspécifique sont analysés.La méthodologie employée procure un gain d'acuité sur le développement mandibulaire et en permet la modélisation. La mandibule subit non pas une évolution globale, mais en mosaïque. Notre méthode permet de distinguer une mandibule antérieure et une mandibule postérieure reliées par l'axe neural. Notre travail confirme le rôle primordial de l'axe neural dans la variabilité mandibulaire. Ses implications phylogénétiques, adaptationnelles et développementales sont envisagées

  • Titre traduit

    Evolution, variability and development of the mandible in hominids : utility of an integrative method based on the mandibular canal


  • Résumé

    The mandible is composed of distinct units integrated into a single bone around the director axis of the mandibular nerve which osseous artefact is the mandibular canal.Our study of the evolution and development of the mandible in hominids use a method that permits the study of the individual developments in these sub-units, with the mandibular canal as reference system. 453 mandibles of the genera Homo, Pan, Gorilla and some fossil hominid species are studied. Our protocol is based on standardized digital photographs. Its validity is statistically verified. Global variability in hominids, development and interspecific variability are analyzed.Our methodology provides improved perspicacity concerning the phenomena at work during the mandibular development and allows it to be modeled. The evolution of the mandible is not global but follows a ?mosaic? pattern. We differentiate an anterior mandible and a posterior mandible linked by the neural axis.Our work confirms the primordial, central and leading role of the mandibular nerve in mandibular development. The phylogenetic, adaptational, developmental and therapeutic implications are discussed


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.