Le travail de la pensée dans l'apologie pascalienne

par Muriel Bourgeois

Thèse de doctorat en Langue et littérature francaises

Sous la direction de Christian Belin.

Soutenue le 10-12-2010

à Montpellier 3, dans le cadre de École doctorale 58, Langues, Littératures, Cultures, Civilisations (Montpellier), en partenariat avec Institut de recherches sur la renaissance, l'âge classique et les lumières (laboratoire) .

Le président du jury était Benedetta Papasogli.

Le jury était composé de Christian Belin, Benedetta Papasogli, Hélène Michon, Marie-Madeleine Fragonard.

Les rapporteurs étaient Hélène Michon, Benedetta Papasogli.


  • Résumé

    Deux interrogations sont à l'origine de cette recherche: un « problème herméneutique » qui porte sur ce que l'injonction pascalienne « travaillons donc à bien penser » est en mesure de signifier dans le contexte de l’augustinisme cartésien qui disqualifie les voies traditionnelles de la raison et un questionnement méthodologique qui porte sur la manière dont on peut travailler à bien penser la somme fondamentalement incertaine constituée par les petits papiers découverts à la mort de Pascal. La première partie pose que la déconstruction et la dissémination du Texte pascalien ne peuvent autoriser une méthode herméneutique que si elles sont éclairées par une intention qui en pense la nécessité et le sens, très exactement sur le modèle gnoséologique de la Bible, que l'exégèse renaissante commence à ressaisir dans son historicité. Le renoncement visible des « petits papiers » aux trois principes de la congruence, de la non-répétition et de la non-contradiction, qui fondent dans notre coutume le « texte » peut être qualifié d'intentionnel. Sur ce fondement, qui légitime une méthode herméneutique, la seconde partie montre que si la nature de l'homme se reflète dans sa pensée, tout entière suspendue par nature entre une double polarité qui la fait osciller entre hasard et nécessité, vide et intentionnalité, ordre et désordre, alors le seul discours auquel il s'agit de se soumettre en tant qu'il restaure un sens et une nécessité au monde jusqu'au coeur du hasard apparent et du fonctionnement de la pensée humaine (que seule la pensée peut penser) est l'enseignement des deux Testaments.

  • Titre traduit

    The workings of thougt in Pascal’s apologetic


  • Résumé

    This research work stems from two main questions: on the one hand, from a 'hermeneutical problem' funded on what Pascal‟s famous injunction -'Let us strive, then, to think well' -might mean in the context of Augustinian Cartesianism, which disqualifies traditional reasoning, and on the other hand, from a methodological questioning funded on the ways in which one might strive, then, to think well the notes found on the many scraps of paper discovered after Pascal‟s death. The first part argues that the deconstruction and dissemination of the Text can only authorize a hermeneutical approach provided they are enlightened by a specific intention, which might think out its very necessity and meaning, on the same mode as the gnoseological model of the Bible, which the emerging exegesis is just beginning to seize again by adopting a historicist approach. In the „scraps of paper‟, the renunciation to the three principles of congruence, non-repetition and non-contradiction, which are the foundations of the „text‟, can clearly be described as intentional. There entails from that a legitimate hermeneutical approach, which is developed in the second part. It shows that if the nature of man is reflected in his thought, itself held up by nature between a double polarity, with thought oscillating between chance and necessity, emptiness and intentionality, order and disorder, then the only discourse to which one can be submitted is the teaching of the two Testaments, inasmuch as it re-installs some meaning and necessity to the world, as well as to the workings of human thought (which our thought only can think).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.