Philippe Leclerc de Hauteclocque dans la Mémoire et dans l’Histoire (1947-2007)

par Julien Toureille

Thèse de doctorat en Histoire militaire et études de défense

Sous la direction de Christine Levisse-Touzé.

Soutenue le 04-12-2010

à Montpellier 3 , dans le cadre de École doctorale 60, Territoires, Temps, Sociétés et Développement (Montpellier ; ....-2014) , en partenariat avec CENTRE DE RECHERCHES INTERDISCIPLINAIRES EN SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES DE MONTPELLIER (équipe de recherche) .

Les rapporteurs étaient Robert Frank, Olivier Forcade.


  • Résumé

    À la fin de la guerre, celui qui est passé à la postérité sous le nom de Leclerc jouit d’une popularité très forte, que sa mort prématurée en novembre 1947 permet de mesurer. L’objet de la présente thèse consiste à exposer de quelle manière la mémoire du vainqueur de Koufra s’est construite et comment son contenu a évolué jusqu’en 2007. L’Association des Anciens de la 2eDB, qui définit très vite un portrait précis du général, et l’État, qui en assure la diffusion, sont les principaux animateurs de ce souvenir. L’image projetée est celle d’un chef aussi exigeant pour lui-même qu’envers ses soldats, au courage exemplaire et plaçant le patriotisme au-dessus de toute considération. Sa récupération à des fins politiques est d’abord fréquente, comme symbole de la présence nationale en Afrique ou soutien à Charles de Gaulle lors de plusieurs crises politiques. La création en 1975 d’une Fondation destinée à prendre le relais de l’organisation provoque cependant un retour à la neutralité et marque le début d’une collaboration avec les historiens. Figurant le héros grâce à des dessins ou des sculptures, au cinéma ou à la littérature, les artistes sont forcément influencés par sa représentation traditionnelle. Ils parviennent cependant à s’en dégager pour en proposer une interprétation différente, plus personnelle, plus humaine souvent aussi. Au même titre que la présentation officielle de Leclerc, leur travail contribue à ce qu’Henri Rousso a appelé la « mémoire diffuse », ici la manière dont chacun s’imagine le général. À l’heure actuelle, l’enjeu est de conserver cette mémoire vivante. La Fondation Maréchal Leclerc de Hauteclocque et le Mémorial du Maréchal Leclerc de Hauteclocque et de la Libération de Paris-Musée Jean Moulin travaillent à sa transmission. Des manifestations publiques régulières y contribuent de même que l’utilisation de nouvelles technologies et le développement de partenariats.

  • Titre traduit

    Philippe Leclerc de Hauteclocque in Memory and History (1947-2007)


  • Résumé

    At the end of the war, the man consigned to posterity under the name of Leclerc has gained a very large popularity, as his untimely death in November 1947 allows us to take the full measure of. The purpose of this thesis is to explain how the memory of the victor of Kufra was built and how its content has shifted until 2007. The 2nd Armored Division Veterans Association which very quickly sets down an accurate portrait of the general, and the State, which acts towards its dissemination are the main curators of this memory. The image developed is that of a leader as demanding of himself as he was of his soldiers, an outstandingly brave man who was putting patriotism above all considerations. His appropriation for political purposes occurs frequently first, as a symbol of national presence in Africa and for his support to Charles de Gaulle during various political crises. However, the creation in 1975 of a Foundation intented to take over the Veterans Association, leads to a return to neutrality and marks the beginning of collaboration with historians. When portraying the hero through drawings or sculptures, film or literature, artists are inevitably influenced by the way he is traditionally depicted. They manage to distance themselves from it though, which allows them to offer a different, more personal, often more human interpretation. Along with the official presentation of Leclerc, their work contributes to what Henri Rousso has called « collective memory », making reference to the way anyone thinks of the General. Currently, the challenge is to keep this memory alive. The Marechal Leclerc de Hauteclocque Foundation and the Marechal Leclerc de Hauteclocque Memorial and the Liberation of Paris-Jean Moulin Museum work to spread this memory. Public events regularly complement this effort just as much as information technology projects and new partnerships do.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.