Conservation et utilisation durable de la biodiversité autour et dans les aires protégées du Sud-Est du Tchad : cas du parc national de Manda et de la forêt classée de Djoli-Kera. Usages et risques, quelles stratégies pour la revalorisation et le développement local ?

par Bondoro Ouya

Thèse de doctorat en Géographie et Aménagement de l'Espace

Sous la direction de Lucette Laurens.

Soutenue le 10-12-2010

à Montpellier 3 , dans le cadre de École doctorale 60, Territoires, Temps, Sociétés et Développement (Montpellier ; ....-2014) , en partenariat avec Innovation et developpement territorial (laboratoire) .

Le président du jury était Mireille Dosso.

Le jury était composé de Lucette Laurens, Pascal Marty, Jean-Philippe Tonneau, Stéphane Ghiotti, Aurelie Binot Herder.

Les rapporteurs étaient Pascal Marty, Jean-Philippe Tonneau.


  • Résumé

    Durant ce troisième millénaire d’angoissants problèmes politiques, économiques et de sécurité se posent aux habitants de la planète terre. Leur ampleur et leur gravité, font oublier la perte de la biodiversité et l’amenuisement de ses ressources naturelles face aux activités anthropiques. Il s’avère cependant urgent de s’en préoccuper car la moindre négligence entraînerait des pertes irréparables de la biodiversité. La situation est inquiétante pour les pays sous-développés comme le Tchad et plus particulièrement pour le parc national de Manda et sa périphérie. Des aléas climatiques, des mauvaises pratiques agricoles et la surexploitation des ressources naturelles l’exposent à une succession de crises écologiques depuis le début des années 1980. L’accroissement actuel de la population, le surpâturage, l’instabilité politique, les guerres civiles multiplient les effets pervers et compliquent la gestion de cette biodiversité. [...]

  • Titre traduit

    Non communiqué


  • Résumé

    During this third millennium of agonizing political, economic and security faced by the inhabitants of planet earth. Their intensity and gravity do forget the loss of biodiversity and the depletion of its natural resources in front of human activities. There is however urgent attention because the slightest negligence would result in irreparable loss of biodiversity. The situation is worrying for underdeveloped countries like Chad and especially for the Manda National Park and its periphery. Vagaries of the weather, bad agricultural practices and overexploitation of natural resources are exposed to a succession of environmental crises since the early 1980’s. The current population growth, overgrazing, political instability, civil wars perverse multiply and complicate the management of biodiversity. [...]


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.