De la validité du modèle de situation en compréhension de textes

par Maïté Taffin

Thèse de doctorat en Psychologie. Spécialité psychologie cognitive

Sous la direction de Denis Brouillet.

Soutenue le 13-12-2010

à Montpellier 3 , dans le cadre de École doctorale 60, Territoires, Temps, Sociétés et Développement (Montpellier ; ....-2014) , en partenariat avec Laboratoire de psychologie (équipe de recherche) .

Le jury était composé de Grégory Ninot, Daniel Gaonac'h, Isabelle Tapiero, Valérie Gyselink.


  • Résumé

    Cette thèse porte sur la compréhension de textes et plus précisément sur son caractère dynamique. Elle interroge la validité d’une notion qui fait consensus dans les différents modèles de compréhension, celle du modèle de situation qui est la représentation de la situation évoquée par le texte. Construit tout au long de la lecture et permettant l’établissement de la cohérence, ce modèle de situation serait le produit fini obtenu à la fin de la lecture. A travers quatre séries d’expériences, ce travail étudie la répercussion qu’une tâche de compréhension proposée après lecture d’un texte, peut avoir sur la compréhension même du texte. La première série d’expériences examine si la dynamique du modèle de situation, c'est-à-dire sa mise à jour, perdure au-delà de la simple lecture du texte. Les séries d’expériences suivantes s’axent sur l’effet du contexte au moment de la tâche de compréhension. Plus précisément, la deuxième série d’expériences porte sur un effet de discriminabilité au sein des énoncés à juger dans la tâche de compréhension après lecture ; la troisième et quatrième série d’expériences manipulent la fluence conceptuelle et perceptive du traitement. Les résultats tendent à montrer que la réponse du participant n’est pas un acte faisant appel au passé et à une représentation, mais un acte dans le présent et dépendant du contexte situationnel. Ainsi, sa réponse n’est pas contenue dans un schéma pré-stocké que l’on pourrait nommer modèle de situation, mais émerge du présent et de son contexte.

  • Titre traduit

    On model situation’s validity in text comprehension


  • Résumé

    This thesis is about text comprehension and more precisely about its dynamic feature. It questions the validity of a notion which has reached consensus in the various models of comprehension: The notion of situation model which is the representation of the situation evoked by the text. Founded throughout the reading and allowing the establishment of coherence, this situation model would be the final product obtained at the end of this reading. Through four series of experiments, this thesis puts under scrutiny the repercussion a comprehension task, proposed after the reading of a text, could have on the very comprehension of the text. The first series of experiments examines whether the model situation’s dynamic, meaning its updating, is maintained beyond a straightforward reading of the text. The next series of experiments are centred on the context effect when the comprehension task occurred. Much more precisely, the second series of experiments deals with the discriminability effect within the statements which are going to be judged during the comprehension task after reading; the third and fourth series of experiments manipulate the conceptual fluency and the perceptual fluency. The results tend to point to the fact that the participant’s response is not an act referring to the past and a representation, but an act embedded in the present, which depends on the situational context. Thus, the participant’s response is not held in a pre-stocked schema, that we could call situation model but emerges from the present and from its context.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.