Le scribe royal de la Tombe Boutéhamon et l'Ère de la Renaissance

par Samuel Guérin

Thèse de doctorat en Égyptologie

Sous la direction de Jean-Claude Grenier.

Soutenue le 13-12-2010

à Montpellier 3 , dans le cadre de École doctorale 58, Langues, Littératures, Cultures, Civilisations (Montpellier) , en partenariat avec Archeologie des societes mediterraneennes (laboratoire) .

Le président du jury était Sydney Aufrère.

Le jury était composé de Jean-Claude Grenier, Pierre Grandet, Marc Gabolde.

Les rapporteurs étaient Sydney Aufrère, Pierre Grandet.


  • Résumé

    Le scribe royal de la Tombe Boutéhamon est un personnage thébain de première importance dont les témoignages couvrent les dernières années de la XXe dynastie et les premières de la Troisième Période intermédiaire (de Ramsès XI à Smendès Ier). Fils du scribe de la Tombe Djéhoutymès, Boutéhamon est mentionné dans de nombreuses sources épigraphiques (lettres, graffiti et dipinti de la nécropole thébaine, ostraca, phylactère, étiquette de momie) et archéologiques (vestiges architecturaux à Médinet Habou, sarcophages dispersés, mention possible de son inhumation à Deir el-Medineh). L’examen de cette documentation permet, d’une part, de restituer la carrière de ce haut fonctionnaire dans son temps. D’autre part, elle sert à exprimer de nouveau la chronologie incertaine des règnes des pharaons concernés ainsi que la période dite de « la Renaissance ».

  • Titre traduit

    The royal scribe of the Tomb Butehamon and the Renaissance Era


  • Résumé

    The royal scribe of the Tomb Butehamun is an outstanding Theban character, evidence for whom spans the last years of the 20th dynasty and the first years of the Third Intermediate Period (from Rameses XI to Smendes I). Butehamun was the son of the scribe of the Tomb Djehutymes. He is mentioned in numerous epigraphic (letters, graffiti and dipinti from the Theban necropolis, ostraca, phylactery, mummy label) and archaeological sources (architectural remains at Medinet Habu, dispersed coffins, a possible reference to his burial at Deir el-Medineh). Close examination of this body of documents allows reconstructing the career of this high ranking civil servant within his own time. Furthermore, it serves the reassessment of the uncertain chronology of the relevant pharaohs’ reigns and of the period known as “the Renaissance”.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.