Nation et littérature : gloires et servitudes littéraires sous le Premier Empire

par Karim fakoro Sountoura

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Pierre Citti.

Soutenue le 03-12-2010

à Montpellier 3 , dans le cadre de École doctorale 58, Langues, Littératures, Cultures, Civilisations (Montpellier ; ....-2014) , en partenariat avec REPRESENTER, INVENTER LA REALITE DU ROMANTISME A L'AUBE DU XXI me SIECLE (équipe de recherche) .

Les rapporteurs étaient Alain Vaillant, Jean-marie Seillan.


  • Résumé

    Cette thèse porte sur une étude générale de la vie littéraire sous le premier Empire. Il s’agit non seulement de retracer l’histoire littéraire de cette période méconnue, mais aussi d’analyser les rapports qu’avaient les écrivains avec le régime napoléonien. De plus, cette littérature, si faible en production littéraire dans l’opinion publique, augure déjà de la renaissance prochaine des lettres françaises après les épreuves sanglantes de la Révolution. Elle est donc naturellement celle qui ouvre la voie à toute cette pléthore d’auteurs célèbres qui porteront le romantisme à son accomplissement. Notre problématique est donc d’analyser le rôle des auteurs du début du siècle tels que Chateaubriand, Madame de Staël et Senancour dans cette éclosion spectaculaire de l’écriture romantique. Ce travail a aussi pour but de dresser un tableau complet des genres sous le premier Empire : le roman, le théâtre, la poésie sont traités en profondeur en faisant ressortir les nouveautés intervenues dans ces formes littéraires, une attention particulière est accordée aux figures talentueuses qui s’illustrent dans cette littérature. La presse est étudié de manière approfondie, on s’est surtout intéressé aux conditions dans lesquelles les journalistes écrivaient dans les papiers ; c'est-à-dire que l’on a passé en revue la législation restrictive mise en place par le régime pour diriger l’esprit public. En province, les mêmes mesures contraignantes étaient observées sous la vigilance des préfets, une création de Napoléon. La conception napoléonienne du pouvoir, et la légitimité qu’il fonde sur la gloire constituent la charpente de ce chapitre qui analyse profondément les vues et les innovations de l’Empereur dans la gestion des affaires du pays. Ainsi ce travail ambitionne de porter un nouvel éclairage sur la décennie qui a vu Napoléon arriver au pouvoir et forger un imaginaire depuis devenu légendaire. Nous avons donc tenté de corriger cette omission en entreprenant ce travail qui apporte une nouvelle vision et une nouvelle connaissance du premier Empire hors des clichés et des stéréotypes portant sur la faiblesse de sa production littéraire.

  • Titre traduit

    Nation and literature : glories and literary constraints under the first empire


  • Résumé

    This thesis concerns a general study of the literary life under the first Empire. It is not only a question of redrawing the literary history of this underestimated period, but also of analyzing the reports connections which had the writers with the napoleonic regime. Furthermore, this literature, so weak in literary production in the public opinion, already expect from the next revival of the French letters after the bloody events of the Revolution. It is the one thus naturally which opens the way to all this plethora of famous authors who will carry the romanticism in its fulfillment. Our problem thus is to analyze the role of the authors of the beginning of the century such as Chateaubriand, Madame de Staël and Senancour in this spectacular hatching of the romantic writing. This work also aims at drawing up a complete board of the genres under the first Empire: the novel, the theater, the poetry are treated in depth by highlighting the novelties intervened in these literary forms, a particular attention is tuned to the talented figures which become famous in this literature. The press is studied in a detailed way, we were especially interested in the conditions in which the journalists wrote in papers; that is we reviewed the restrictive legislation organized by the regime to manage the public spirit. In province, the same binding measures were observed under the attentiveness of the prefects, a creation of Napoleon. The napoleonic conception of the power and its legitimacy which stand on the glory constitutes the skeleton of this chapter which analyzes profoundly the sights and the innovations of the Emperor in the management of the country affairs. So this work aspires to concern a new lighting the decade which saw Napoleon coming to power and forging an imagination since become legendary. We thus tried to correct this omission by undertaking this work which brings a new vision and a new knowledge of the first Empire outside clichés and stereotypes concerning the weakness of its literary production.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.