Les intellectuels dans l'entourage des personnalités politiques charismatiques françaises de 1945 à 1995

par Nicolas Mary

Thèse de doctorat en Histoire contemporaine

Sous la direction de Christian Amalvi.

Soutenue le 17-09-2010

à Montpellier 3 , dans le cadre de École doctorale 60, Territoires, Temps, Sociétés et Développement (Montpellier ; ....-2014) , en partenariat avec CENTRE DE RECHERCHES INTERDISCIPLINAIRES EN SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES DE MONTPELLIER (équipe de recherche) .

Le président du jury était Patrick Tacussel.

Le jury était composé de Christian Amalvi, Bernard Lachaise, Jérôme Grondeux.

Les rapporteurs étaient Bernard Lachaise, Jérôme Grondeux.


  • Résumé

    Les « intellectuels » sont nés au moment de l’affaire Dreyfus et le néologisme désignait à l’origine une avant-garde culturelle et politique qui osait défier la raison d’Etat. Ceci fait que les voies traditionnelles de l’engagement politique des intellectuels les situent, d’une certaine manière, en opposition avec les élites dirigeantes dont ils tendent à devenir la mauvaise conscience. Ainsi, pour Pierre Bourdieu (Les règles de l’art) : « l’intellectuel (…) donne naissance à une politique de la pureté qui est l’antithèse parfaite de la raison d’Etat. »Il semble donc pertinent de s’intéresser à ceux d’entre eux qui n’ont pas voulu se satisfaire de ce rôle de critique pour se confronter à la réalité du pouvoir. Les intellectuels qui nous préoccupent présentent une autre particularité. C’est à l’entourage d’une personnalité charismatique qu’ils se sont agrégés. Or, la confiance dont bénéficie ce type de leader politique est souvent présentée comme faisant une large part à l’affectif, voire à l’irrationnel. Il peut donc sembler paradoxal de voir les membres d’une certaine aristocratie de la culture se lier à de tels personnages. Ainsi, l’étude des relations entre les intellectuels et les personnalités charismatiques peut se révéler une façon de démystifier un pouvoir qui demeure mystérieux.

  • Titre traduit

    The intellectuals among the entourage of the French charismatic political personalities from 1945 to 1995


  • Résumé

    The “intellectuals” were born during the Dreyfus lawsuit and, in the beginning, the neologism was used to refer to the cultural vanguard daring enough to defy the reason of State. As a consequence, the intellectuals' traditional ways of political commitment somehow oppose them to the governing elites of whom they tend to become the bad conscience. Thus, according to Pierre Bourdieu: “the intellectual (…) gives rise to a policy of the purity which appears to be the perfect antithesis of the reason of State.” So it seems relevant to focus on those of them who didn't accept this role of criticism and confronted themselves with the reality of power. Furthermore, the intellectuals that we shall study present another characteristic: they supported a charismatic political leader. For several commentators, emotionality and irrationality are essential elements in the definition of charisma. It can thus seem paradoxical to see the members of a certain cultural elite binding to such leaders. In fact, the study of the relations between intellectuals and charismatic personalities can be a way of demystifying this power that remains partly unexplained.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.