Immigration comparée dans un contexte de globalisation

par Magali-Lina Viandaz

Thèse de doctorat en Ethnologie

Sous la direction de Maurice Duval.

Soutenue le 08-09-2010

à Montpellier 3 , dans le cadre de École doctorale 60, Territoires, Temps, Sociétés et Développement (Montpellier ; ....-2014) , en partenariat avec CENTRE D'ETUDES ET DE RECHERCHES COMPARATIVES EN ETHNOLOGIE (équipe de recherche) .

Le jury était composé de Maurice Duval, Jacques Barou, Claudio Bolzman.

Les rapporteurs étaient Jacques Barou, Claudio Bolzman.


  • Résumé

    A travers la comparaison des politiques migratoires de travail en France et en Suisse, il s'agit de savoir de quelle manière ces deux pays arrivent-ils à un compromis entre un libéralisme tendant à davantage d'échange et un système de droit visant à réduire cette ouverture ? Cette étude comparative porte sur les politiques d'immigration en France et en Suisse depuis la Seconde Guerre Mondiale jusqu'aux dernières lois. En repartant des raisons d'émigration des travailleurs migrants, il s'agit de s'intéresser au traitement de l'immigration et de la main-d'œuvre étrangère par les sociétés d'accueil à travers les permis de travail, les cartes de séjour et de façon plus générale "la catégorisation" des étrangers. L'évolution des caractéristiques des travailleurs migrants est également analysée afin de distinguer les différentes "générations" de travailleurs venus, ainsi que leurs insertions dans le monde du travail. La question de l'intégration est posée grâce à un certain nombre d'indicateurs concernant les travailleurs et leurs familles : la scolarisation des enfants, le logement, les droits sociaux et civiques; mais également à travers l'analyse de l'Etat-Nation. Enfin, l'impact de la communautarisation des politiques migratoires est développé afin d'exposer les possibilités pour chaque pays de définir les personnes autorisées à venir sur leurs territoires dans un contexte de globalisation, en fonction de leurs besoins respectifs.

  • Titre traduit

    Immigration compared in a context of globalisation


  • Résumé

    By comparing the labour migration policies in France and Switzerland, the question is how these two countries arrive at a compromise between a liberalism towards more exchange and a legal system aiming at reducing this opening. This comparative study covers the immigration policies in France and Switzerland since World War II up to the latest laws. By starting with the reasons for emigration of migrant workers we must interest ourselves in the dealings with immigration of foreign labour in the host societies through the work permit, resident permit and more generally speaking the "categorisation" of foreigners. The evolution of the characteristics of the migrant workers is also analysed in order to distinguish bettween the different "generations" of migrant workers as well as their integration into the world of work. The issue of integration is treated through a certain number of indicators regarding the workers ans their families : schooling of children, accomodation, social and civic rights; but also through the analysis of the Host Country. Finally, the impact of the communitarisation of the migratory policies is developed in order to display the possibilities for each country to define the persons authorised to enter their territories in a context of globalisation, according to their respective needs.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.