La production du body-builder : ascèse, emprise et lien sectaire

par Éric Péréra

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Jacques Gleyse.

Soutenue le 06-07-2010

à Montpellier 3 , dans le cadre de École doctorale 60, Territoires, Temps, Sociétés et Développement (Montpellier ; ....-2014) , en partenariat avec SANTE ET EDUCATION, SITUATION DE HANDICAP (UM1) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Gérard Auneau.

Le jury était composé de Jacques Gleyse, Bernard Andrieu, Eric De Leseleuc, Nancy Midol, Nancy Midol.

Les rapporteurs étaient Bernard Andrieu, Gérard Auneau.


  • Résumé

    Cette enquête micro-sociologique réalisée sous forme d'observation participante active, s'intéresse aux questions suivantes : comment devient-on body-builder? Comment s'installent des pressions normatives et « déviances positives » attendues et reconnues par le groupe de pratiquants? Ainsi, pendant 8 mois, j'ai suivi une initiation au body-building supervisée par un ancien body-builder (titré internationalement) devenu coach. J'ai participé aux séances de musculation aux côtés de compétiteurs, sportifs et sédentaires, au rythme de quatre entraînements de deux heures par semaine. La thèse soutient que le body-building de haut-niveau fonctionne sur le principe de l'ascèse tout en construisant un lien social de type sectaire entre les membres du groupe et le coach. La transformation du corps demande une implication totale qui a pour conséquence une rupture du quotidien et une restructuration des relations sociales de l'initié. Plus il est reconnu et accepté par le coach et ses pairs, plus il reçoit un regard critique de l'extérieur, ce qui le conduit à un isolement social et renforce les processus d'emprise corporels exercés. Le coach agit comme un gourou de secte en conditionnant le quotidien des athlètes pour les modeler à son image.

  • Titre traduit

    The production of bodybuilders : asceticism, influence and sectary links


  • Résumé

    This micro-sociological investigation, using the participant observation method, studied how a person becomes a body-builder? How does the expected and accepted normative pressures and " positive deviances " become common practice by the members of the group? Therefore, during 8 months, I followed an initiation of body-building supervised by a former body-builder (internationally titled) who had became a coach. I went to the weight room with competitors, sportsmen and amateur for two hours four times a week. This thesis supports that top-level body-building works on the principle of asceticism and builds sectarian-type social links between the members of the group and the coach. A total implication is required for the transformation of the body which implies giving up the normal every day life and restructuring the initiated persons social relationships. The more he is recognized and accepted by the coach and his peers, the more he will be a criticized from the outside. This will drive him to social isolation and will strengthen the influence exercised by the coach. The coach acts as a guru of sect by controlling the everyday life of the athletes to model them into his image.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.