Contrainte sur la brisure de supersymétrie par médiation gravitationnelle

par Amine Benhenni

Thèse de doctorat en Constituants élémentaires

Sous la direction de Jean-Loïc Kneur.

Le président du jury était Jean Orloff.

Le jury était composé de Jean-Loïc Kneur, Abdelhak Djouadi, Dirk Zerwas, Gilbert Moultaka.

Les rapporteurs étaient Abdelhak Djouadi, Dirk Zerwas.


  • Résumé

    La supersymétrie représente le cadre théorique phare en physique des particules pour prendre la relève du modèle standard. Cependant, en tant que cadre général, il dispose de beaucoup de liberté dans sa mise en oeuvre, notamment au niveau des modèles de brisure. Le travail principal de cette thèse consiste à tenter de réduire l'espace des paramètres par des considérations théoriques, en trouvant un sous-espace réduit dans les modèles de brisure par médiation gravitationnelle, en utilisant les méthodes de minimisation du potentiel effectif développé dans les scénarios dits no-scale.

  • Titre traduit

    Supersymmetry breaking models and phenomenological consequences


  • Résumé

    Supersymmetry is the most preferred theoretical framework that could replace and complete the standard model of particle physics. However it is hard to distinguish clearly between all the possible models allowed.During this thesis, we tried to reduce the arbitrariness in the choice of some parameters in supergravity breaking models, by looking at minimisation methods introduced in no-scale supergravity scenarios.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.