Evaluation et amélioration de l'utilisation des anti-infectieux en pathologie humaine

par Céline Pulcini

Thèse de doctorat en Microbiologie, maladies transmissibles et hygiène

Sous la direction de Albert Sotto.

Le jury était composé de Albert Sotto, Nicolas Molinari, Benoît Schlemmer.

Les rapporteurs étaient Patrick Choutet, Gilles Potel.


  • Résumé

    La maîtrise de la résistance bactérienne passe par une amélioration de la prescription des anti-infectieux en pathologie humaine. L'objectif de ce travail était de mettre au point et d'évaluer l'impact d'une intervention destinée à améliorer la qualité de l'antibiothérapie, en ciblant en priorité les prescriptions hospitalières. Nous avons voulu utiliser des stratégies dérivées des sciences sociales et de l'industrie, notamment les techniques d'amélioration continue de la qualité, pour changer le comportement des prescripteurs. Nous avons ensuite ciblé une étape-clé de la prescription antibiotique, i.e. la réévaluation des antibiothérapies probabilistes 24-96 heures après leur initiation, que nous avons sélectionnée à l'issue d'une revue de la littérature et d'une analyse quantitative par questionnaire des perceptions, attitudes et connaissances des prescripteurs ; le questionnaire permettait également d'approcher les barrières locales à cette intervention. Puis nous avons mis au point des indicateurs de processus permettant de mesurer cette réévaluation des antibiothérapies. Enfin, nous avons étudié l'impact sur la qualité de l'antibiothérapie d'une intervention utilisant une stratégie d'audit et de retour d'information, visant à améliorer la documentation de la réévaluation des antibiothérapies par des médecins non-infectiologues dans deux services. En conclusion, les stratégies d'amélioration continue de la qualité s'avèrent utiles pour promouvoir le bon usage des anti-infectieux.

  • Titre traduit

    Design and implementation of an intervention to improve the quality of prescription of antimicrobials in humans


  • Résumé

    Antibiotic stewardship is essential to curb bacterial resistance in humans. Our aim was to design an intervention to improve the quality of prescription of antibiotics, focusing on the inpatient setting. We used strategies derived from the social sciences and the industry, particularly continuous quality improvement techniques, to lead the doctors to change their behaviour. We focused on a key process of antibiotic prescribing, i.e. reassessment of antibiotic therapies 24-96 hours after their start ; we selected this process based on a review of the literature and on the results of a survey designed to assess the perceptions, attitudes and knowledge of the prescribers. This survey also enabled us to approach potential barriers to the intervention. We designed then a set of process measures of quality of care in the reassessment of inpatient empirical antibiotic prescriptions. Finally, we assessed the impact of an intervention designed to improve the documentation of the reassessment of inpatient empiric antibiotic prescriptions on the quality of these prescriptions ; this intervention was conducted on two wards and targeted non-infectious diseases specialists, using an audit and feedback approach. In conclusion, continuous quality improvement strategies are a valuable tool to improve antibiotic use.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Médecine-Unité pédagogique médicale.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.