L'action culturelle et de coopération de la France à l'étranger : un réseau, des hommes

par Daniel Haize

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Emmanuel Négrier.

Le jury était composé de Emmanuel Négrier, Marie-Christine Kessler, Vincent Simoulin, Paul Alliès, Odile Chenal.

Les rapporteurs étaient Marie-Christine Kessler, Vincent Simoulin.


  • Résumé

    Les études réalisées sur la politique culturelle extérieure de la France, le soft power, appréhendent, pour l'essentiel, le sujet dans une perspective "d'en haut", en se concentrant sur la politique de l'Etat. L'analyse de la gouvernance de la politique culturelle extérieure de la France par le prisme du terrain, objet de cette recherche, montre que son centre de gravité est constitué par ses acteurs (le "réseau" à l'étranger ainsi que les hommes qui y exercent) plus que par l'administration centrale du ministère des Affaires étrangères. La politique culturelle extérieure est une politique publique dont il convient d'apprécier la substance à partir des initiatives locales au moins autant qu'au travers des discours et normes : elle peut être ainsi considérée comme la mise en scène de l'action culturelle conçue et menée par les agents du réseau culturel à l'étranger. Cette recherche s'est appuyée sur une analyse documentaire maniant à la fois la littérature grise (rapports internes, parlementaires, etc.), la presse écrite, la réalisation d'une enquête originale auprès des postes diplomatiques, ainsi que sur le bilan d'une expérience personnelle.

  • Titre traduit

    The french cultural action and cooperation abroad : a network and men


  • Résumé

    Studies on French foreign cultural policy, the so-called "soft power", almost always treat the issue from a "top-down" viewpoint focusing on the State policy. The analysis of the governance of French foreign cultural policy through the prism of the field ("bottom-up analysis"), which is the purpose of this research, shows that its center is based on its actors (the "network" abroad and the men who work within it) rather than being formulated by the central Department of the Foreign Office. Foreign cultural policy is a public policy which substance should therefore be valued from local initiatives as well as from speeches and rules: it may then be seen as the setting of cultural activities designed and conducted by the agents of the cultural network abroad. This research is based on a documentary analysis which includes the “grey literature” (internal and parliamentary reports, etc), the press, a specific survey within diplomatic posts and the results of a personal experience.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par l'Harmattan à Paris

L'action culturelle et de coopération de la France à l'étranger : un réseau, des hommes


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par l'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : L'action culturelle et de coopération de la France à l'étranger : un réseau, des hommes
  • Détails : 1 vol. (285 p.)
  • ISBN : 978-2-296-96582-9
  • Annexes : Bibliogr. p. 261-285. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.