Le management du noyau dur humain en PME pour une transmission/reprise réussie

par Lynda Saoudi

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Henri Mahé de Boislandelle.

Le jury était composé de Henri Mahé de Boislandelle, Jean-Michel Plane, Jean-Marie Estève.

Les rapporteurs étaient Aline Scouarnec, Franck Brillet.


  • Résumé

    Des événements auxquels sont confrontées les PME, la transmission est l'un des plus importants. Celui-ci va en effet affecter les fondements, la propriété et le pouvoir de gestion, remettant en cause la relation Cédant/Repreneur/Salariés. En effet, chacune des parties prenantes agit selon des processus différents. Alors que le cédant doit réussir à faire le deuil de son entreprise, le repreneur doit limiter les résistances au changement et se faire accepter. Enfin, le personnel en place doit faire preuve de coopération. Cette recherche vise à s'intéresser plus particulièrement aux salariés clés du cédant qualifiés ici de Noyau dur humain. Plus précisément, il s'agit d'évaluer l'impact du maintien du Noyau dur dans le succès de la transmission/reprise. Afin d'appréhender le concept de Noyau dur, il a été retenu la théorie des Actifs Spécifiques Humains (ASH) et plus précisément la théorie des Actifs Spécifiques Humains Imparfaitement Transférable (ASHIT) ainsi que le Mix social. Basés sur une étude de cas multiples, les résultats soulèvent l'existence d'un Noyau dur humain « latent » et montre l'intérêt de maintenir le Noyau dur humain de l'entreprise qui représente une extension fructueuse du concept de Noyau dur humain du cédant. Au final, un outil d'aide à la gestion et au pilotage des PME reprises axés sur le management du Noyau dur humain a été proposé.

  • Titre traduit

    The management of the human hard core in SME for a successful takeover


  • Résumé

    Of all the events with which SMEs are confronted, takeover is one of the most important. It can have an effect on foundations, property and power of management, while bringing into question the seller / buyer / employee relationships. Indeed, each of the stakeholders acts according to different processes. While the assignor has to manage the mourning of his company, the rescuer has to limit resistances to change and be accepted, and staff, for their part, have to cooperate. This research takes a particular interest in the key employees of the assignor, qualified here as ?human hard core?. More precisely, it looks to estimate the impact of the preservation of the Hard core in the success of a takeover. In order to comprehend the concept of Hard core, the theory of the Human Specific Assets (HAS) has been considered and, more exactly, the imperfectly Transferable Human Specific theory of Assets (ASHIT) as well as the social Mix. Based on a study of multiple cases, the results raise the idea of the existence of a "latent" human hard core and show the advantages of maintaining the human hard core of the company which represents a fruitful extension of the concept of human hard core of the assignor. Finally, a support tool to assist the management and piloting of SMEs which centered on the management of the human Hard core was proposed.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.