Le contrôle de gestion à l’heure des réformes hospitalières : une fonction en mutation ?

par Jérôme Lartigau

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Gérald Naro.

Le jury était composé de Gérald Naro, Nicolas Berland, Thierry Nobre, Yves Dupuy, Monique Lacroix, Jean-Pierre Claveranne, Nicolas Best.

Les rapporteurs étaient Nicolas Berland, Thierry Nobre.


  • Résumé

    Pris en étau entre une hausse continue de leurs dépenses et une stagnation de leurs ressources financières, les établissements publics de santé sont depuis longtemps confrontés à un problème de gestion de la rareté. Pour faire face à ce problème, beaucoup d'entre eux ont mis en œuvre un contrôle de gestion, avec les difficultés que représente une telle démarche dans une organisation traditionnellement qualifiée de « professionnelle ». Dès l'origine principalement orienté vers la maîtrise des dépenses, le contrôle de gestion hospitalier est en train de subir une profonde remise en question avec l'arrivée de la tarification à l'activité et de la mise en place de pôles d'activité médicale. Désormais, la fonction contrôle de gestion ne doit plus se cantonner à ce rôle qui lui était traditionnellement reconnu mais doit contribuer activement à l'augmentation des recettes de l'hôpital. Cette dynamique nouvelle - qui accorde une place beaucoup plus marquée aux concepts fondamentaux du contrôle de gestion - est aussi novatrice en raison de l'importance qu'elle confère aux producteurs de l'activité médicale. La mutation de la fonction contrôle de gestion dans le domaine hospitalier est un phénomène majeur pour les praticiens mais aussi un sujet particulièrement riche sur le plan théorique. Elle remet en cause les représentations traditionnellement admises du contrôle de gestion dans l'organisation professionnelle qu'est l'hôpital et donne l'occasion aux chercheurs d'utiliser de nouvelles grilles de lecture théorique.

  • Titre traduit

    Management control at the time of hospital reforms : a changing function ?


  • Résumé

    Caught between a continuous rise in spending and a stagnation of their financial resources, public hospitals have long been faced with a problem of managing scarcity. To address this problem, many of them have implemented management control, with the difficulties of such an approach in an organization traditionally described as "professional." From the beginning mainly oriented toward expenditure control, management control in hospitals is undergoing a deep challenge with the advent of prospective payment system and the implementation of clinical directorates. Now the management control function should no longer be confined to this role which was traditionally recognized, but must actively contribute to the enhancement of the hospital's revenue. This new dynamics - which gives greater importance to fundamental concepts of management control - is innovative because of the importance it gives to producers of medical activity. The mutation of the management control function in the hospital sector is a major phenomenon for practitioners but is also particularly from a theoretical point of view. It challenges the traditionally accepted representations of management control in the hospital organization and gives an opportunity for researchers to use new theoretical frames.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.