L'efficacite des PME camerounaises par la formation professionnelle des cadres : une approche culturelle

par Jeannette Etcheu

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Henri Mahé de Boislandelle.

Le jury était composé de Henri Mahé de Boislandelle, Jean-Michel Plane, Jean-Marie Esteve.

Les rapporteurs étaient Martine Brasseur, Jean-Paul Tchankam.


  • Résumé

    L'objet de cette thèse est de rendre compte de l'importance de la formation professionnelle des cadres des petites et moyennes entreprises (PME) dans l'explication de l'efficacité organisationnelle.La recherche est resituée dans un contexte caractérisé par une hétérogénéité des dirigeants selon leur pratique de management et selon leur origine culturelle. Dans ce contexte culturel particulier, qui est le Cameroun, l'urgence de la formation, notamment professionnelle, est notable non seulement pour l'entreprise qui l'initie mais aussi pour le salarié qui en bénéficie. L'approche par le management de la formation fondée sur la culture et, plus précisément l'approche de la contingence culturelle a été mobilisée. Celle-ci offre, en effet, un cadre de référence pour mieux expliquer l'efficacité des PME par la formation professionnelle.Une étude de 4 cas de PME, complétée par celle de 41 questionnaires auprès des PME, ont été menées. Leurs résultats montrent l'existence des facteurs non seulement d'ordre managérial et communautaire, mais ils dévoilent aussi un modèle à deux dimensions de culture, expliquant l'efficacité organisationnelle : une dimension individualiste et une dimension collectiviste. La première dimension, relative au groupe Bamiléké, privilégie la capacité des employés à la formation et la deuxième dimension, inhérente au groupe Sawa-Pahouin, apprécie l'amélioration des compétences des salariés.Cette thèse montre que, plus le propriétaire-dirigeant de PME a un comportement collectiviste, plus il a tendance à améliorer les compétences de ses cadres-salariés.

  • Titre traduit

    Effectiveness of cameronian SME by the training of the managers : a cultural approach


  • Résumé

    The object of this thesis is to give an account of the importance of the professional training of the managers of the small and medium-size companies (PME) in the explanation of the organisational effectiveness.Research is put in perspective in a context characterized by heterogeneity of the leaders according to their practice of management and their cultural origin. In this particular cultural context, which is Cameroun, the urgency of training, in particular vocational, is notable not only for the company which initiates it but also for the employee who profits from it. The approach by the management of the formation based on the culture and, more precisely the approach of the cultural contingency was mobilized. This one offers, indeed, a frame of reference for better explaining the effectiveness of SME by the training.Studies of 4 cases of SME, supplemented by that of 41 questionnaires at SME, were undertaken. Their results show the existence of the factors not only of a managerial and Community nature, but they reveal also a model with two dimensions of culture, explaining the organisational effectiveness: an individualistic dimension and a dimension collectivist. The first dimension, relating to the Bamileke group, privileges the capacity of the employees to the training and the second dimension, inherent in the Sawa-Pahouin group, appreciates the improvement of competences of the employees.This thesis shows that, more the owner-leader of SME a behaviour collectivist has, more it tends to improve competences of its framework-employees.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.