La mise en oeuvre de la société de l'information au Cameroun : enjeux et perspectives au regard de l'évolution française et européenne

par Yves Léopold Kouahou

Thèse de doctorat en Droit privé et sciences criminelles

Sous la direction de Michel Bibent.

Soutenue le 07-12-2010

à Montpellier 1 , dans le cadre de École doctorale Droit et science politique (Montpellier ; 2010-2014) , en partenariat avec Dynamiques du droit (Montpellier) (laboratoire) .

Le jury était composé de Michel Bibent, Xavier Agostinelli, Guy Drouot, Serge Bories.

Les rapporteurs étaient Xavier Agostinelli, Guy Drouot.


  • Résumé

    Le développement fulgurant des technologies de l’information et de la communication et singulièrement internet au Cameroun a été suivi par un discours marqué d’une certaine passion autour de la mise en oeuvre de la société de l’information. Sans être réticents aux innovations introduites par les nouveaux moyens de télécommunications, nous avons voulu signaler que « l’entrée du Cameroun dans la société de l’information » pose un certain nombre de questions par rapport aux infrastructures de télécommunications, aux réseaux de télécommunications, à la concurrence dans le secteur des télécommunications, etc.…auxquelles il convient d’apporter des réponses claires et précises. Par ailleurs, la réflexion juridique exige une certaine distance vis-à-vis de ces technologies dans la mesure où il se développe des dérapages et atteintes auxquelles s’ajoutent la complexité et la technicité de la matière. Il est alors nécessaire de se doter d’outils pouvant contribuer à les prévenir ou les sanctionner, dans le respect des règles démocratiques.

  • Titre traduit

    The implementation of the information society in Cameroon : stakes and perspectives towards the French and European evolution


  • Résumé

    The lightning development of information and communication technologies and particularly internet in Cameroon was followed by a speech marked with a certain passion around the implémentation of the information society. Without being reluctant to the innovations introduced by the new means of telecommunications, we wanted to indicate that " the entry into the information society " set down certain number of questions with regard to the infrastructures of telecommunications, to the telecommunication networks, to the competition in the sector of telecommunications, etc… to which it is advisable to bring clear and precise answers. Besides, the legal reflection requires a certain distance towards these technologies as far as it develops skids and infringements to which are added the complexity and the technicality of the subject. It is then necessary to be equipped with tools which can contribute to prevent or to sanction them, in the respect for the democratic rules.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.