Chômage et politique économique dans un contexte d'équilibres multiples.

par Julie Beugnot

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Claude Bismut.

Soutenue le 01-06-2010

à Montpellier 1 , dans le cadre de Économie et Gestion de Montpellier (École Doctorale ; 2009-2014) , en partenariat avec LAMETA -Laboratoire Montpelliérain d'Economie Théorique et Appliquée (laboratoire) .

Le jury était composé de Claude Bismut, Hubert Kempf, Marc Willinger.

Les rapporteurs étaient Pierre Cahuc, Ludovic Julien.


  • Résumé

    Cette thèse étudie les performances du marché du travail dans une économie susceptible de présenter plusieurs équilibres, et les implications d’une telle configuration pour la politique économique. Elle comporte quatre essais, traitant chacun d’un aspect spécifique de cette problématique. En premier lieu, l’analyse économétrique des séries temporelles de taux de chômage de quelques pays de l’OCDE, permettant notamment l’identification des changements de régimes et de leurs caractéristiques, apporte des évidences significatives à l’appui de l’hypothèse d’une multiplicité d’équilibres. En second lieu, on étudie les effets de l’introduction d’un salaire minimum obligatoire et d’une hausse de celui-ci dans un modèle statique de concurrence imparfaite avec négociations salariales au niveau de la firme, le facteur travail étant hétérogène. Si la hausse du salaire minimum est défavorable à l’emploi,l’introduction d’un salaire minimum en présence d’une multiplicité d’équilibres permet d’éliminer l’équilibre Pareto-inférieur. En troisième lieu, on étudie également les implications de l’existence d’équilibres multiples pour les politiques économiques, du fait de l’altération des propriétés dynamiques de l’économie, à travers l’analyse complète d’un modèle dynamique de concurrence imparfaite avec des négociations salariales individuelles et des frictions d’appariement sur le marché du travail. Enfin, on montre grâce à l’outil expérimental dans quelle mesure l’introduction d’une variable dite de tâche solaire, peut être source de défaut de coordination et d’inefficience dans une économie possédant deux équilibres Pareto-ordonnés.

  • Titre traduit

    Unemployment and Economic Policy in a Multiple Equilibria Framework.


  • Résumé

    This thesis analyzes the performances of labor market in an economy subject to multiple equilibria and the implications of such a configuration for economic policy. It contains four pieces of research, each dealing with a particular aspect of the general setting. First, the econometric analysis of the unemployment time series for several OECD countries,which allows the identification of regime switches and their characteristics, brings forth some significant evidence that the multiple equilibria framework is relevant. Second, the effect of the implementation and of the rise of the minimum wage are investigated through a static model, assuming imperfect competition, heterogeneous labor input and wage negotiations at the firm level. Though minimum wage hikes have an adverse effect on employment, the implementation of a binding minimum wage turns out to be an efficient tool for excluding the Pareto- inferior equilibrium. Third economic policy conditions are also affected because the existence of multiple equilibria alters the dynamic properties of the economy. This case has been investigated in the framework of a fully dynamic model assuming imperfect competition individual wage negotiations and matching frictions. Finally, a coordination game experiment confirms that the introduction of a sunspot can be a source of coordination failure and inefficiency in an economy with two Pareto-ranked equilibria.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.