De l'introduction à l'invasion : les plantes exotiques en milieu urbain

par Noëlie Maurel

Thèse de doctorat en Écologie

Sous la direction de Nathalie Machon.

Le président du jury était Patrick Blandin.

Le jury était composé de Nathalie Machon, Donato Bergandi, Hervé Daniel.

Les rapporteurs étaient Olivier Cheptou, Philip James.


  • Résumé

    Ma thèse de doctorat porte sur les patrons et processus d’invasion en milieu urbain, peu étudiés jusqu’à présent. Après une description de la distribution spatiale des plantes exotiques et des plantes invasives en Île-de-France, ma recherche s’est articulée autour de deux axes majeurs. D’une part, j’ai analysé les mécanismes d’invasion et l’impact local de la renouée du Japon (Reynoutria japonica Houtt. ) dans les friches urbaines, notamment par une étude comparative franco-japonaise. D’autre part, j’ai étudié la distribution et la dynamique de la flore spontanée des pieds d’arbres d’alignement parisiens. Dans ce cadre, j’ai également participé à une recherche interdisciplinaire (écologie/ethnologie) sur des pratiques de jardinage observées au pied de ces arbres. Enfin, l’ensemble des résultats décrits dans les quatre chapitres de ma thèse m’amène à proposer une réflexion sur la « place » des espèces exotiques dans la nature urbaine et dans le rapport homme-nature qui se joue en ville.


  • Résumé

    My PhD thesis deals with invasion patterns and processes in urban areas, which have been poorly investigated so far. After describing the spatial distribution of exotic plants and invasive plants in Île-de-France, I present the two main axes of my research. First, I focused on Japanese knotweed (Reynoutria japonica Houtt. ) in urban wastelands to measure the impacts of an invasive species on urban flora and to assess the mechanisms promoting its invasion, through a Japan/France cross-continental study. Then, I examined the distribution and dynamics of the spontaneous flora around the basis of street trees in Paris. This framework was also an opportunity to carry on an interdisciplinary research (ecology/ethnology) regarding gardening practices at the basis of some street trees. Finally, my results as a whole led me to question the place of exotic species in urban nature and their position in the relationship between humans and nature in cities.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (266 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.223-225, 250. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2010 -- 19
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.