Cr isotopes in carbonaceous chondrites : 53Mn-53Cr systematics and Cr isotopic anomalies

par Manuel Petitat

Thèse de doctorat en Sciences de l'univers. Cosmochimie

Sous la direction de Matthieu Gounelle.

Le président du jury était Jean-Louis Birck.

Le jury était composé de Philippe Bland, Thorsten Kleine.

Les rapporteurs étaient Sara Samantha Russell, Marc Chaussidon.


  • Résumé

    Cette thèse comporte deux parties distinctes. Dans la première partie, la systématique 53Mn-53Cr a été développée sur une NanoSIMS 50 et une CAMECA IMS 1270 pour dater la formation de carbonates dans les météorites Orgueil, Alais, Boriskino et Kaidun. Dans chaque grain, les excès en 53Cr mesurés corrèlent linéairement avec leurs rapports élémentaires 55Mn/52Cr ratios mesurés, indiquant la décroissance in-situ de 53Mn et donc la présence de 53Mn lorsque le grain a cristallisé. Dans la deuxième partie, un fragment de Tagish Lake et d’Orgueil ont été dissouts en 5 étapes afin d’identifier les phases minérales porteuses d’anomalies en Cr. Nos résultats montrent que Tagish Lake présente les plus grands excès et déficits en 54Cr par rapport au standard terrestre de toutes les chondrites carbonées analysées à ce jour faisant de cette météorite une des moins métamorphisée ainsi qu’une candidate idéale pour trouver la phase porteuse de l’anomalie en 54Cr, elle encore inconnue.


  • Résumé

    This thesis has 2 distinct parts. In part I, the 53Mn-53Cr systematics was developed on a NanoSIMS and a CAMECA IMS 1270 to date the formation of carbonates in Orgueil, Alais, Boriskino and Kaidun. For each grain, the 53Cr excesses measured linearly correlated with their respective 55Mn/52Cr ratios, indicating the in-situ decay of 53Mn and showing that 53Mn was still extent at the time of formation of the respective carbonate. In part II, fragments of Tagish Lake and of Orgueil were dissolved in 5 different steps by using reagents with increasing acid strength to identify the different mineral phases carrying the Cr anomalies. Our results show that Tagish Lake displays both the highest excess and the highest deficit in 54Cr relative to a terrestrial standard of all groups of carbonaceous chondrite meteorites. This makes this meteorite one of the least metamorphic meteorite present in the collections worldwide and a particular target for deciphering the carrier phase of the 54Cr anomaly.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XV-165 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 131-138

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2010 -- 17
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.