Analyse de l'efficacité de la ventilation par oscillation haute fréquence (VOHF)

par Kossi Edem Novinyo

Thèse de doctorat en Mécanique et énergétique

Sous la direction de Paul Lipinski et de Serge Le Tacon.

Le président du jury était Michel Postaire.

Le jury était composé de Salim Belouettar, Napo Bonfoh, Anne-Sophie Bonnet-Lebouvier, Pierre Monin, Moussa Naït-Abdelaziz.


  • Résumé

    La Ventilation par Oscillation Hautes Fréquences (VOHF) consiste en l'insufflation à haute fréquence de volumes courants inférieurs à l'espace mort anatomique, de façon à épurer le dioxyde de carbone, résidus des activités cellulaires.Ce travail de thèse se propose d'analyser l'efficacité de la Ventilation par Oscillation Hautes Fréquences. En effet, le traitement des patients à l'aide de la VOHF permet une meilleure prise en charge satisfaisante de ces derniers, mais suite à des réglages empiriques des paramètres impliqués dans son utilisation. En outre compte tenu d'une part de l'inhomogénéité des patients et d'autre part de l'impossibilité de faire des tests cliniques sur les personnes souffrant d'une MMH (Maladie des Membranes Hyaline), ou d'un SDRA (Syndrome de Détresse Respiratoire Aigüe) etc..., l'utilisation de la VOHF devient de plus en plus complexe pour le personnel hospitalier.Pour analyser ces difficultés, nous avons, tout d'abord, identifié l'influence de l'amplitude de pression et celle de la fréquence sur l'épuration de deux modèles simples d'analogues. Les résultats de ces modèles constituent des bases pour la mise en place dans de futurs travaux d'un modèle numérique de VOHF. Ensuite, compte tenu de la limitation des plages de réglage de certains paramètres de la machine de VOHF, nous avons conçu puis réalisé un banc d'essais avec deux types de poumon artificiel. D’après ces études expérimentales, la diffusion forcée reste le mécanisme principal, responsable de l'efficacité de la VOHF. Par ailleurs, l'existence d'une fréquence optimale qui est fonction de la longueur des voies respiratoires des patients (âge) accentue cette efficacité. Cette thèse propose aux médecins les valeurs optimales des paramètres de réglage les plus influences dans l’efficacité de la VOHF. Par ailleurs la vitesse d'entrée d'oxygène, reste le facteur le plus prépondérant, suivie de l'amplitude de pression, de la fréquence d'oscillation et de la gravité dans l’utilisation de la machine de VOHF.Les modèles numériques développés dans ce travail permettent non seulement de valider les résultats expérimentaux mais contribue également à la modélisation numérique de la Ventilation Spontanée (VS) (respiration normale) sur un poumon artificiel quasi identique à un poumon humain. Ainsi le mouvement des 300 millions d’alvéoles et de la cage thoracique a été pris en compte dans ce modèle. Les résultats de ce modèle confirment ceux des travaux existants sur la VS. L'objectif futur serait de mener une étude comparative entre deux modèles numériques, la VS et la VOHF, en tenant compte du mécanisme de diffusion alvéolaire.

  • Titre traduit

    Analysis of the effectiveness of High Frequency Oscillatory Ventilation (HFOV)


  • Résumé

    High Frequency Oscillatory Ventilation (HFOV) consists of insufflation at high frequency of current volumes lower than anatomical dead space, in order to purify carbon dioxide, which are residues of the cellular activities.This work consists in proving the effectiveness of the HFOV. Indeed, treatment of patients using HFOV allows satisfactory care of them, but with empirical adjustments of parameters involved in its use. Moreover, because of, the inhomogeneity of the patients, in one hand, and the impossibility of making clinical tests on people suffering from HMD (Hyaline Membrane Disease) or ARDS (Acute Respiratory Distress Syndrome), etc…, in the other hand, the use of the HFOV become increasingly complex for hospital staff.To analyze these difficulties, we, first, identified the influence of the amplitude of pressure and that of the frequency on the purification of two simple models of analogues. The results of these models prove that these parameters support the increase in alveoli’s volume according to their elasticity. Other results of these models are the basis for the development of future work in a numerical model of HFOV. Then, because of the limitation of the control range of certain parameters of the HFOV's machine, we designed and conducted series of tests with two types of analogues, the first one having rigid closures in the last generation of branches and the second having flexible closures in the same generation of branches. Thus, with this new device, we carried out the analysis of the influence of each one of these factors over the time of purification of the two models according to 12 sets of parameters of the Taguchi’s table L12 (23x31). With the introduction of the elasticity of flexible membranes, we noted not only, the significant reduction in the purification time, but also that the existence of an optimal frequency, function of the length of respiratory airways of the patients (age), which increases this efficiency. According to this study, the forced diffusion remains the principal mechanism, responsible for the efficiency of the HFOV. The analysis of influence of the parameters setting- entry velocity of oxygen, amplitude of pressure, oscillatory frequency and gravity- has been made in this work.Then, we simulated numerically the two experimental models of the tests, in order to confirm the experimental trends of these factors. Indeed, these two models were implemented in the software CFD (Computer Fluid Dynamic) Fluent. The results from these numerical models are agreed with those of the experimental models.Furthermore, we set up a model of Spontaneous Ventilation (SV) by using a more complex analogue with all the 23 generations of branches that has a human lung. Indeed, the movement of the 300 millions and the rib cage were modeled by that of 2,097,152 pistons. The results of this model confirm those of existing work on the SV.The future goal would be to conduct a comparative study between two numerical models, the SV and the HFOV by taking into account of alveolar diffusion mechanism.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèques Metz et Moselle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.