Analyse harmonique sur certains groupes de Lie à croissance polynomiale

par Raza Lahiani

Thèse de doctorat en Mathématiques

Sous la direction de Jean Ludwig.

Le président du jury était Martin Olbrich.

Le jury était composé de Didier Arnal, Hidenori Fujiwara, Carine Molitor-Braun, Angela Pasquale.


  • Résumé

    La première partie de la thèse porte sur l’étude de familles lisses d’opérateurs d’entrelacement entre deux réalisations différentes de représentations unitaires irréductibles et leur effet sur la théorie du rétracte. La deuxième partie de la thèse consiste à fournir certains résultats sur la théorie du rétracte sous à l’action de K, un sous-groupe de Lie compact du groupe des automorphismes de N où N est un groupe de Lie nilpotent connexe, simplement connexe, (construction générale d’un rétracte pour la réalisation des représentations obtenue par induction à partir de polarisations de Vergne dans le cas générique, application à la construction d’un rétracte pour d’autres choix de polarisations). On y utilise la théorie développée dans la première partie. Dans une troisième partie on caractérise les idéaux K-premiers de l’algèbre de Schwartz. Le passage aux idéaux K- premiers de l’algèbre de groupe L1(N) est alors réalisé via la théorie du rétracte développée dans la deuxième partie, au moins dans le cas générique et dans le cas des formes linéaires définissant les caractères. Dans une quatrième partie de la thèse, on étudie l’action de SO(4) sur F(4), groupe de Lie libre nilpotent de pas 2 à 4 générateurs, en s’intéressant particulièrement aux strates non génériques (théorème de Fourier inverse, idéaux K-premiers)

  • Titre traduit

    Harmonic analysis on certain Lie groups with polynomial growth


  • Résumé

    The first part of this thesis is devoted to the study of the existence of a smooth family of intertwining operators between two different families of equivalent representations and their effect on the retract theory. The second issue of this thesis is the retract theory. Let K be a compact Lie subgroup of Aut(N), acting smoothly on N. Then we construct a retract for the induced representations obtained by Vergne polarizations in the generic case and we transpose it to other choices of polarizations. We use the theory developed in the first part. In the third part, we characterize K-prime ideals of the Schwartz algebra. The passage to the K-prime ideals of the group algebra is then realized via the retract theory developed in the second part and the density property of the schwartz functions, at least in the generic case and in the character case. Finally, we study the action of SO(4) on F(4), specially the non genric case where F(4) denotes the free nilpotent Lie group of step 2 with 4 generators. We prove the fourier inversion theorem in the non genric case and we characterize all the K-prime ideals


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.