Apprentissage expérentiel et métacognition dans l'éducation à l'entrepreneuriat

par Olivier Toutain

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Alain Fayolle.

Soutenue en 2010

à Lyon 3 .


  • Résumé

    Le recours aux méthodes actives pour enseigner l’entrepreneuriat est actuellement fortement plébiscité par les institutions politiques internationales et les établissements d’enseignement. Parmi les contributions scientifiques qui favorisent la formation par l’action, la théorie de l’apprentissage expérientiel montre que l’acquisition et la transformation de l’expérience occupent une place centrale dans la construction du savoir recherché. L’usage de cette théorie pose également la question de son influence sur le fonctionnement cognitif de l’apprenant et la construction de ses propres stratégies d’apprentissage dont le développement est conditionné par des activités mentales qui font appel à l’éducation cognitive et à la métacognition. Les travaux réalisés dans la thèse produisent deux apports majeurs. Le premier se caractérise par la proposition d’un modèle conceptuel d’apprentissage expérientiel appliqué au champ de l’entrepreneuriat qui intègre et adapte les contributions de quatre théories essentielles pour comprendre l’action entrepreneuriale. Le second apport est illustré par la réalisation d’une enquête réalisée auprès de 423 étudiants lyonnais pour savoir dans quelle mesure, un module d’apprentissage expérientiel qui mobilise le concept de situation-problème dans une formation entrepreneuriale agit sur la perception des étudiants de leurs propres attitudes métacognitives? Les résultats obtenus montrent, d’une part, l’influence significative de l’apprentissage expérientiel dans le changement de perception des étudiants et explicitent, d’autre part, le rôle majeur joué par la métacognition et l’apprentissage expérientiel dans l’éducation à l’entrepreneuriat.

  • Titre traduit

    Experiential learning and metacognition in entrepreneurship education


  • Résumé

    Currently the use of active pedagogies in entrepreneurship education is strongly supported by international political and educational institutions. Among scientific articles that promote the learning by doing approaches, experiential learning theory shows that the acquisition and transformation of experience take a central place in the process of knowledge elaboration. This theory also raises a key question around the way it may influence the cognitive setting of the learner and the emergence of his/her own learning strategies. We know that these learning strategies are strongly dependant on mental activities that rely on cognitive education and Metacognition. The contributions of our thesis are twofold. First, we propose a conceptual model of experiential learning in entrepreneurship which results of an attempt to integrate four theories useful to understand the entrepreneurial action. Our second contribution is based on the results of an empirical survey made with a sample of 423 students in the area of Lyon. These results show us the significant effect of experiential learning on perception changes among the students. Moreover, they confirm the role of both Metacognition and experiential learning in entrepreneurship education.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (297 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 271-284

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.