La ligne d'édifier : invention architecturale et transmilieu(x)

par Stéphane Bonzani

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Chris Younès.

Soutenue en 2010

à Lyon 3 .

  • Titre traduit

    ˜The œbuilding line : architectural invention and transmilieu(x)


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Que veut dire inventer en architecture ? Cette vieille question se trouve reposée aujourd’hui avec insistance. En effet, les conditions contemporaines de l’habitation humaine caractérisées par une forme d’épuisement du dehors ont profondément bouleversé les modalités de cette activité. Fondée, dans la pensée occidentale du moins, sur un mouvement d’expansion, la constitution de milieux habités trouvait son sens dans la tension du rapport inquiet mais fertile à l’étrangeté radicale de l’extériorité. Afin d’analyser cette mutation, nous cherchons d’abord à saisir la profonde originalité de l’invention architecturale désignée comme « ligne d’édifier ». Son mouvement rythmique n’est ni celui de la découverte, ni celui de la création, mais procède plutôt par ouverture ou instauration d’un milieu habitable. Cette définition permet ensuite de revisiter quelques grands textes fondamentaux de l’histoire de l’architecture (Vitruve, Alberti, Ledoux, Le Corbusier). Interrogés à partir de l’hypothèse d’un effacement progressif de l’extériorité à l’empire humain, ces écrits laissent percevoir comment la ligne d’édifier, cette ligne du monde, s’infléchit jusqu’à éprouver une situation limite : le bouclage. La dernière partie de la recherche explore plus directement la situation contemporaine et les pistes émergentes permettant de sortir de l’épuisement. L’hypothèse de réponse, basée sur la puissance régénérative de l’invention architecturale par la reliance, invite à élaborer le concept de transmilieu(x). Dépassant les frontières entre les échelles, les disciplines, et entre nature et culture, ce concept pourrait constituer le point de départ d’une autre pensée de l’architecture.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (295 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 267-[276]

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.