Identités et mondialisation dans la création contemporaine à Taiwan

par Gilles Guillot

Thèse de doctorat en Études de l'Asie et de ses diasporas

Sous la direction de Gregory B. Lee.

Soutenue en 2010

à Lyon 3 .

  • Titre traduit

    Identities and globalization in Taiwan contemporary art creation


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Suite aux apports successifs de diverses influences étrangères, par le biais de la colonisation ou de la mondialisation, à la spécificité de son développement économique et politique, à sa séparation depuis plus d’un siècle de la Chine continentale et à son insularité, Taiwan ne cesse de revendiquer sa singularité sur la scène internationale. Cependant, en raison des fortes pressions exercées par la République Populaire de Chine dans son projet jamais abandonné de réunification, la République de Chine souffre d’un isolement diplomatique et peine à faire entendre sa voix en tant qu’État à part entière. L’objectif de cette thèse est d’apporter un élément d’analyse de la complexité des réalités géopolitiques, culturelles et sociales de Taiwan. C’est par l’étude du traitement des questions d’identités et de mondialisation dans la création contemporaine que nous avons choisi d’appréhender cette complexité. En définissant l’art comme un espace d’interrogation et de questionnement critique sur l’ordre du monde, nous montrons comment certaines œuvres (sélectionnées dans les arts plastiques et visuels, l’architecture et la danse) offrent une grille de lecture pertinente des transformations de la société taïwanaise et des enjeux auxquels elle est confrontée.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (369 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 323-346. Glossaire des termes chinois et japonais

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.