Le français régional du lyonnais à travers la littérature populaire tirée des "Almanachs des amis de Guignol" du XXe siècle (1922-1939, 1944, 1972-1973)

par Joanna Placzek

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Brigitte Horiot.

Soutenue en 2010

à Lyon 3 .

  • Titre traduit

    Regional French of Lyon throught the popular litterature extracted from the "Almanachs des amis de Guignol" of the XXth century (1922-1939, 1944, 1972-1973)


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L’objectif de ce travail est double. Dans un premier temps, nous proposons une définition des Contes lyonnais et nous répondons à la question pourquoi leurs auteurs se sont-ils intéressés au parler lyonnais. Ainsi, les Contes lyonnais sont des récits composés, à la suite du précurseur Nizier du Puitspelu, par la classe lettrée issue du milieu politique et culturel lyonnais, publiés principalement par la Société des Amis de Guignol dans la première moitié du XXe siècle dans les Almanachs des Amis de Guignol et rédigés en français régional du Lyonnais. Ils racontent des histoires facétieuses sur la vie des canuts lyonnais et ils sont destinés à tous ceux qui prennent la culture lyonnaise à cœur. Les auteurs des Contes lyonnais sont nés, pour la plupart, en terre lyonnaise. Leurs parents avaient travaillé dans la Fabrique lyonnaise et certains d’entre eux ont eux-mêmes goûté au parfum de la soierie lyonnaise. Leur engagement dans la construction de la "lyonnitude" et l’acharnement avec lequel ils agissaient, démontrent que leur intérêt pour le parler lyonnais était dicté par l’amour pour Lyon. Dans un second temps, nous donnons une analyse phonétique, morphosyntaxique et lexicale des Contes lyonnais. Elle démontre que deux caractères principaux caractérisent leur grammaire : l’aspect populaire et l’aspect régional. Dans la mesure où la phonétique est riche en archaïsmes populaires, la morphosyntaxe foisonne en archaïsmes régionaux. Néanmoins, nous constatons une quantité minime de traits régionaux uniquement lyonnais. Inversement, le vocabulaire est surtout composé de régionalismes attestés uniquement dans le domaine francoprovençal ou uniquement à Lyon.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (439 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 404-418. Glossaire. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.