La relation à l'emploi des ingénieurs de l'emploi espéré à l'emploi vécu

par Nicole Segaud

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Alain Roger.

Soutenue en 2010

à Lyon 3 .


  • Résumé

    Cette recherche explore d'une part le niveau de satisfaction et le niveau d'investissement de jeunes ingénieurs en emploi et d'autre part le niveau d'attentes et le niveau d'investissement envisagé de futurs ingénieurs. Une première étude sur une population constituée de 619 jeunes ingénieurs en emploi, nous a permis de construire un outil de mesurer et de tester un modèle de recherche. Les liens entre les satisfactions vis-à-vis du poste, vis-à-vis de l'organisation et vis-à-vis des rémunérations avec l'implication organisationnelle et l'engagement ont été établis grâce à des modèles d'équations structurelles. Ce modèle est discuté selon le sexe et la génération d'appartenance (X ou Y). Une typologie d'ingénieurs en 5 classes a été établie. A partir de ce modèle, nous avons proposé un modèle exploratoire à l'intention d'une population d'élèves-ingénieurs. Ce modèle relie les attentes des futurs ingénieurs vis-à-vis de leur futur poste et future entreprise avec l'implication organisationnelle envisagée et l'engagement dans le travail qu'ils pensent devoir fournir. Une étude inter-cohorte d'une population de 1016 élèves-ingénieurs nous a permis de valider le modèle et de construire une typologie en 6 classes. L'évolution de la relation à l'emploi des futurs et jeunes ingénieurs a été discutée. Les schémas concernant l'emploi des étudiants membres de la «génération y» sont significativement différents de ceux des salariés appartenant aussi à cette génération. Enfin nous avons dégagé des leviers d'actions pour aider les opérationnels à recruter et à manager les ingénieurs.

  • Titre traduit

    Engineering graduates' relationship to employment from the positions they aspire to compared to those that the actually occupy


  • Résumé

    This research explores on the hand, the level of satisfaction and the level of investment of young engineers in employment and secondly the level of expectations and level of investment planned by future engineers. A preliminary study on a population consisting of 619 young engineers in employment, has allowed us to build a tool to measure and test a research model. The relationship between satisfactions and the involvement and organizational commitment has been established through structural equation models. This model is discussed by gender and generation membership (X or Y). A typology of engineers in 5 groups was established. From this model, we propose an exploratory model for a population of engineering students. This model connects the expectations of future engineers with their future position and the organizational involvement and commitment in the work they themselves feel they should provide. A cohort study of a population of 1,016 engineering students allowed us to validate the model and construct a typology of groups. The evolution of the employment relationship of future and young engineers was discussed.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (417 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 285-296. Liste de sites Internet

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Bibliothèques universitaires.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.