Confiance en soi et économie comportementale du travail : trois essais expérimentaux

par Isabelle Vialle

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Louis Rullière.

Soutenue le 10-12-2010

à Lyon 2 , dans le cadre de École doctorale Sciences économiques et gestion (Lyon) , en partenariat avec Groupe d'analyse et de théorie économique (Lyon) (laboratoire) .

Le président du jury était Andrew Clark.

Le jury était composé de Luis Pedro Santos Pinto, Marie-Claire Villeval.

Les rapporteurs étaient Lorenz Goette, Laurent Denant-Boemont.


  • Résumé

    Ce manuscrit comporte trois essais qui partagent l’objectif commun d’évaluer l’impact de la confiance en soi sur les décisions des agents économiques à l’aide de la méthode expérimentale. Ce travail se concentre sur trois thèmes relatifs à l’économie comportementale du travail : le travail au noir, la recherche d’emploi et le travail en équipe. Le premier chapitre analyse les biais d’optimisme dans le contexte du travail irrégulier. Ce travail fournit une mesure des biais d’optimisme à travers un processus de décision. Les résultats montrent que les modalités d’annonce du contrôle altèrent la perception du risque : la désignation du nombre d’agents aléatoirement contrôlés tend à encourager l’optimisme des fraudeurs. Le second chapitre étudie comment l’incertitude quant à l’habileté et l’estime que les demandeurs d’emploi ont d’eux-mêmes affectent leurs décisions de recherche. Les résultats montrent qu’en moyenne les agents peu habiles ne modifient pas leur salaire de réserve, alors que les sujets très habiles tendent à diminuer leurs exigences salariales et donc à stopper plus rapidement leur recherche. Cependant, les décisions des agents peu habiles ne sont pas homogènes : les agents peu compétents ont des exigences salariales d’autant plus élevées qu’ils ont une haute estime d’eux-mêmes. Le troisième chapitre vise à évaluer dans quelle mesure l’image que les travailleurs ont d’eux-mêmes conditionne leur choix d’effort lorsqu’ils travaillent en groupe. Les résultats montrent que les agents qui sur évaluent (sous-évaluent) leur habileté exercent plus (moins) d’effort que les sujets qui ont une perception correcte de leurs compétences. Les résultats révèlent également que les individus bénéficient de la sur-confiance de leur partenaire, mais pas de leur propre biais, alors que la sous-confiance détériore le bien-être de tous les membres de l’équipe.

  • Titre traduit

    Self-confidence and behavioral labor economics : three experimental essays


  • Résumé

    This dissertation contains three essays that estimate the effects of self-confidence on economic agents’ decisions. An experimental approach is used for those contributions. This work is interested in three topics concerning behavioral labor economics: moonlighting, job search and teamwork. The first chapter investigates the existence of optimism biases in the context of irregular work. This essay proposes a measure of optimism biases through a decision process. The results show that the way the monitoring policy is announced deeply affects the perception of the risk at stake: the designation of the number of randomly controlled agents tends to foster the cheats’ optimism. The second chapter studies how the uncertainty on ability and self-esteem of job-seekers affect their search behaviors. The results show that on average the low ability agents’ decisions are not affected by the uncertainty about their ability, whereas the high ability agents tend to decrease their reservation wage and thus to stop their search faster. However, the low ability agents’ decisions are not homogeneous: the higher the worker’s self-esteem is, the higher his reservation wage is. The third chapter aims at estimating how workers’ self-image biases affect effort choices and team production. The results show that the workers who overestimate (underestimate) their ability provide higher (lower) effort levels than the unbiased. The results also reveal that the agents benefit from their partner’s confidence, but not from their own bias. Conversely, the presence of underconfident agents in the team damages the welfare of both teammates.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.