« Mettre l’élève et le management au centre du système » : sociologie d’un moment réformateur : le ministère Jospin (1988-1989)

par Sylvie Aebischer

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Jean-Louis Marie.

Soutenue le 05-10-2010

à Lyon 2 , dans le cadre de École doctorale Histoire, géographie, aménagement, urbanisme, archéologie, sciences politiques, sociologie, anthropologie (Lyon) , en partenariat avec Triangle (laboratoire) .

Le président du jury était Bertrand Geay.

Le jury était composé de Pierre Muller, Frédéric Sawicki, André Robert.


  • Résumé

    Cette thèse revient sur l'élaboration de la loi d'orientation sur l'éducation de 1989 et examine plus particulièrement les conditions de la circulation des idées pédagogiques au sein du ministère de l'éducation nationale. Elle interroge les liens entre pensée pédagogique innovante et réforme managériale de l'Etat et propose un double point de vue sur la genèse de cette loi. Elle s'interroge d'abord sur le temps court de la réforme par une étude détaillée des acteurs, des activités et des productions discursives du cabinet Jospin. Elle propose ensuite une contextualisation historique de temps long à travers une histoire des politiques scolaires et des positions pédagogiques défendues à la fois par le parti socialiste et la Fédération de l'Education Nationale. La question de la circulation des idées est abordée notamment au travers de la constitution des cultures professionnelles, politiques et syndicales et des mécanismes concrets de l’appropriation et de la restitution des idées par les acteurs.

  • Titre traduit

    ‘Puting pupil and management in the heart of the system’ : sociology of reforming moment : the Jospin ministry (1988-89)


  • Résumé

    This thesis looks back on the elaboration of the guidance law on education of 1989 and considers the conditions for circulation of educational ideas in the Ministry of Education. It explores the links between innovative teaching techniques and the managerial reform of the state and offers a dual perspective on the genesis of this law. It investigates at first the timing of the reform by a detailed study of actors, activities and discursive productions of Jospin’s advisers. It then offers a historical contextualization through an history of educational policies and teaching positions defended by both the Socialist Party and the Fédération de l'Education Nationale. The circulation of ideas issue is processed through professional, political and labor cultures, and through the concrete mechanisms the actors appropriate and restitute ideas.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.