L'attention visuelle sélective : pertinence, saillance, résistance à l'interférence

par Damien Fernandez

Thèse de doctorat en Psychologie. Psychologie cognitive

Sous la direction de Georges Michael.

Soutenue le 04-11-2010

à Lyon 2 , dans le cadre de École Doctorale Neurosciences et Cognition (NSCo) , en partenariat avec Laboratoire d'Etude des Mécanismes Cognitifs (laboratoire) .

Le président du jury était Thierry Ripoll.

Le jury était composé de Éric Siéroff, Muriel Boucart, Olivier Koenig.


  • Résumé

    Cette thèse portait sur l'attention visuelle sélective, dans le domaine non-spatial, c'est-à-dire la capacité à favoriser le traitement perceptif de certains objets de la scène visuelle au détriment des autres. En particulier, l'objectif était d'étudier, à l'aide de tâches de recherche visuelle, les différentes interactions possibles entre les processus endogènes (liés aux intentions et connaissances du sujet) et les processus exogènes (liés aux caractéristiques perceptives des objets). Une première série d'expériences démontrait que la saillance pouvait présenter des effets relativement durables. Cependant, ces effets de saillance pouvaient être favorisés ou contrecarrés par des processus endogènes (induits par indiçage portant sur la taille), et modulés par l'amorçage perceptif. Une seconde série d'expériences démontrait que la résistance à l'interférence induite par un distracteur saillant dépendait de ressources attentionnelles centrales, et était modulée par la charge perceptive. Enfin, la troisième série d'expériences validait l'hypothèse d'une intégration entre des signaux endogènes et exogènes compatibles mais strictement distincts. La falsification de l'inégalité de Miller (1982) précisait que cette intégration reposait sur une coactivation effective, non sur une simple facilitation statistique entre signaux strictement indépendants. Le locus cognitif de cette intégration semble être le système perceptif. L'ensemble des données présentées souligne la flexibilité du contrôle attentionnel, et invite à développer un modèle général de l'attention visuelle sélective basé sur l'hypothèse de compétition biaisée (Desimone & Duncan, 1995).

  • Titre traduit

    Visual selective attention : relevance, salience and resistance to interference


  • Résumé

    This thesis was about visual selective attention, toward non-spatial features, that is, the ability to favour the perceptual processing of some objects in the visual scene, at the expense of others. In particular, the aim was to study, through visual search experiments, the various possible interactions between endogenous (linked with incentives and knowledge of subjects) and exogenous (linked with perceptual properties of the objects) processes. The first series of experiments showed long-lived salience effects. These salience effects could, hewever, be favoured or overriden by endogenous processes (induced by cueing the target size), and modulated by perceptual priming. The second series evidenced that resisting the interference induced by a salient distractor depended on central attentional resources, and was modulatted by perceptual load. Finally, the third series demonstrated that separate endogenous and exogenous signals could genuinely integrate. This integration could not be accounted for by a race between strictly independant signals, as evidenced by the falsification of the Miller's (1982) inequality. This integration might occur in the perceptual system. Theglobal set of data highlighted the flexibility of endogenous attentional control, and invited developping a general model of visual selective attention, on the basis of the biased competition hypothesis.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.