De la préparation au pilotage de la classe ; pour une intelligibilité des pratiques

par Francois Hennard

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Françoise Clerc.

Le président du jury était Richard Étienne.

Le jury était composé de Pierre-André Dupuis, Annie Barthélemy.

Les rapporteurs étaient Pierre-André Dupuis.


  • Résumé

    Construit en multiréférentialité, sur les postulats de la psychologie socioculturelle de Vygotski, de l’analyse clinique de l’activité (Y. Clot), de l’ergonomie de l’activité, cette étude a pour finalité de construire une intelligibilité des pratiques, habitus et singularité entremêlés, dans une approche compréhensive et développementale des actions de préparation, comme « une présence au futur » .Quel(s) liens font les enseignants entre le sens, la forme et les modalités de leur action anticipatrice de préparation et le cours d’action de leur conduite effective de la classe, leur pilotage des tâches, dans la complexité d’une situation d’enseignement-apprentissage, à l’école élémentaire au cours d’une expérimentation de terrain en autoconfrontation croisée ?Cette PROBLEMATIQUE s’organise dans une démarche descriptive et compréhensive autour de trois HYPOTHESES : L’hypothèse 1, sur la nature de la pratique - chaque professionnel interprète différemment la préparation. L’hypothèse 2, entre ce sur quoi porte l’anticipation de la séance (facilitant ou non la gestion de l’imprévu) et son pilotage effectif. L’hypothèse 3, sur les prolongements possibles en formation.La METHODE, une « quasi-expérimentation », permet l’accès à la réalité quotidienne des pratiques, dans un espace de co-construction praticiens / chercheur, en appui de l’autoconfrontation qui permet de «faire vivre la conscience pour l’étudier» (Vygotski), lorsque celle-ci est mise à disposition d’un collectif professionnel, constituant le corpus, arrêté, in fine, sur cinq acteurs singuliers, pour une recherche de typicalité de cas d’enseignants.Les INDICATEURS d’analyse, organisés autour des traces et des conceptions de la préparation, permettent d’éclairer le paradigme d’anticipation et la préparation :- Il existe plusieurs configurations déterminées par le rapport au support-outil et la gestion des interactions langagières.- Le déroulement effectif de la classe est le résultat d’un système d’interactions entre le pilotage à partir de la préparation et les interprétations, incertitudes majeures, que les élèves font des tâches. - En anticipant avec le cadre linéaire de la préparation « canonique » l’enseignant pilote du linéaire, a contrario de l’apprentissage et n’intègre pas de possibilité d’improvisation . Ce n’est pas un outil suffisant du métier, il permet d’établir des relations de détermination, mais peu de relations de signification : l’interprétation reste donc en tension. Pour résoudre cette tension, on peut envisager une voie complémentaire, au croisement d’une clinique de la relation éducative et d’une clinique de l’activité : une post-paration individuelle et collective. Cette POST-PARATION – qui permet de problématiser, d’introduire quelque chose qui n’est pas dans le constat de situation et de se positionner dans cette présence au futur pour permettre l’ajustement de l’action - corrélée avec le style professionnel, en lien avec le genre est constitutive d’un capital de mise en mots et d’un répertoire de mise en actes, qui sont des ressources pour préfigurer l’action.

  • Titre traduit

    From preparation to the leading (piloting) of the class, an intelligibility of the practices


  • Résumé

    Built in multireferentiality, on the postulates of the sociocultural psychology of Vygotski, of the clinical analysis of activity (Y. Clot), of the ergonomics of the activity, the finality of this study is to build an intelligibility of the practices, habitus and singularity intermingled, in an understanding and développementale approach of the actions of preparation, like “a presence with the future” .Which bonds make the teachers between the direction, the form and the methods of their anticipatrice action of preparation and the action in progress of their effective control of the class, their leading (piloting) of the tasks, with the complexity of a situation of teaching-training, at the elementary school during an experimentation of ground in cross autoconfrontation?This PROBLEMATIC is organized in a descriptive and understanding step around three ASSUMPTIONS: Assumption 1, about the nature of the practice - each professional interprets the preparation differently. Assumption 2, between it to what the anticipation of the meeting relates (facilitating or not the management of unforeseen) and its effective piloting. Assumption 3, on the possible prolongations in formation.The METHOD, a “quasi-experimentation”, the access to the daily reality of the practices allows, in an enquiring space of co-construction experts / researcher, in support of the autoconfrontation which makes it possible “to make live the conscience to study it” (Vygotski), when this one is placed at the group of professional’s disposal, constituting the corpus, decree, in fine, on five singular actors, for a search for typicality of case of teachers.The INDICATORS of analysis, organized around the traces and of the designs of the preparation, make it possible to clarify the paradigm of anticipation and the preparation:- There are several configurations determined by the report with the support-tool and the management of the linguistic interactions.- The progress of the real enfolding class is the result of a system of interactions between piloting starting from the preparation and interpretations, major uncertainties, that the pupils make with the tasks. - While anticipating with the linear framework of the “canonical” preparation the teacher controls the linear one, on the opposite of the training and does not integrate a possibility of improvisation . It is not a sufficient tool of the trade, it makes it possible to establish relations of determination, but few relations of significance: interpretation thus remains in tension.To solve this tension, one can plan a complementary way, with the crossing of a private clinic of the educational relation and a private clinic of the activity: an individual and collective post-paration. This POST-PARATION - which allows problématiser, to introduce something which is not in the report of situation and to be in this presence with the future to allow the adjustment of the action - correlated with the professional style, in bond with the kind is constitutive of a capital of setting in words and of a repertory of acting out, which is resources to precede the action.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.