Caractérisation de profils d’enfants avec troubles spécifiques du langage et apprentissage de la lecture-écriture

par Filio Zourou

Thèse de doctorat en Sciences cognitives

Sous la direction de Annie Magnan et de Jean Écalle.

Soutenue le 31-08-2010

à Lyon 2 , dans le cadre de École Doctorale Neurosciences et Cognition (NSCo) , en partenariat avec Laboratoire d'Etude des Mécanismes Cognitifs (laboratoire) .

Le président du jury était Jean-Émile Gombert.

Le jury était composé de Sibylle Gonzalez, Zoe Bablekou, Elisabeth Demont.


  • Résumé

    Les Troubles Spécifiques du Langage (TSL) sont une pathologie développementale caractérisée par une grande hétérogénéité (Leonard, 2009). Malgré les progrès déjà effectués dans la compréhension de sa nature, ses causes et ses séquelles, à ce jour, un nombre important de questions reste à étudier. Au niveau théorique, les études réalisées s’inscrivent dans le cadre théorique de l’hypothèse phonologique et de l’approche psycholinguistique qui illustre la causalité réciproque entre les troubles phonologiques et l’apprentissage de l’écrit. C’est à partir de ces considérations théoriques que nous avons proposé une problématique essayant de rendre compte de l’hétérogénéité de cette population. Les différents travaux réalisés dans le cadre de cette thèse ont tenté, à l’aide d’une approche méthodologique variée, d’étudier les caractéristiques langagières et cognitives d’enfants TSL francophones, les capacités à apprendre lors d’une tâche de détection d’intrus et la spécificité des troubles en mémoire de travail (étude des capacités en mémoire visuospatiale) des enfants avec Troubles non Spécifiques du Langage (TnSL) ainsi que les effets bidirectionnels entre l’apprentissage de l’écrit et les déficits en langage oral (enfants TSL, TnSL et TSL-résolus). Les résultats ont montré les difficultés importantes en mémoire de travail (MdT) phonologique chez les enfants TSL indépendamment de leur profil langagier spécifique et un retard développemental dans les capacités à apprendre et dans la mémoire visuospatiale chez les enfants TnSL. Enfin, nous avons montré que la sévérité et la persistance des troubles langagiers, les capacités non verbales et les capacités en MdT phonologique se reflètent dans les performances en lecture-écriture et permettent la différenciation d’enfants diagnostiqués TSL par rapport à l’apprentissage ultérieur de l’écrit. Nos résultats contribuent à une meilleure appréhension des enfants TSL francophones.

  • Titre traduit

    Caracterization of profiles of children with specific language impairment and learning of reading and spelling


  • Résumé

    Specific Language Impairment (SLI) is a complex developmental condition characterized by significant heterogeneity (Leonard, 2009). The past three decades a great deal has been learned about children with SLI, yet numerous questions still need to be answered regarding its nature, its causes and its repercussions. The theoretical background of our studies is formed by the theory of a phonological deficit and the psycholinguistic approach, illustrating the reciprocal causality between phonological deficits and literacy acquisition. The present work tried to capture the heterogeneity of children with SLI. Using different methodological approaches, the aim of our studies was to investigate the linguistic and cognitive profiles of children with SLI, the learning potential during an implicit task and the specificity of working memory deficits in children with Nonspecific Language Impairments (NLI) and the bidirectional effects between literacy development and language impairments (SLI, NLI and resolved-SLI). The results showed marked deficits in phonological working memory (MdT) in the children with SLI independently of their specific linguistic profile and a developmental delay in learning potential and in Visuospatial WM in children with NLI. Lastly, we showed that the severity and the persistence of the language impairment, the nonverbal skills and the phonological WM skills are reflected in the literacy outcomes of children with language impairments, allowing their differentiation in this aspect. Our results contribute to a better understanding of SLI in French-speaking children.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.