Une municipalité sous le premier Empire : Lyon, 1805-1815

par Jean-Philippe Rey

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Bruno Benoit.

Soutenue le 17-06-2010

à Lyon 2 , dans le cadre de École doctorale Sciences économiques et gestion (Lyon) , en partenariat avec Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes (Lyon) (laboratoire) .

Le président du jury était Serge Chassagne.

Le jury était composé de Laurent Coste, Natalie Petiteau, Thierry Lentz.

Les rapporteurs étaient Laurent Coste.


  • Résumé

    La décision de doter la ville de Lyon d’une mairie unique (ventôse an XIII) intervient peu après la proclamation du Premier Empire et témoigne de l’importance qu’attachait son chef à la réhabilitation d’une entité administrative et politique locale fiable. Dès vendémiaire an XIV (septembre 1805), une municipalité se met en place. Un personnel politique de plus en plus renouvelé par rapport à celui de la Révolution est appelé à gérer la ville sous l’étroite surveillance du pouvoir central et de son représentant départemental, le préfet. L’analyse de sa composition comme celle du fonctionnement quotidien de la municipalité est en mesure de nous aider à appréhender dans sa complexité le projet napoléonien de réorganisation politique et administrative du pays. L’examen de la genèse et du fonctionnement ordinaire d’une administration en développement ainsi que les relations complexes entretenues avec le gouvernement impérial débutent l’étude. Puisque les édiles sont au cœur de l’élite fusionnée dont Napoléon souhaite doter la France, les différentes caractéristiques du corps édilitaire sont l’objet central d’une approche de type prosopographique qui englobe aussi l’analyse des solidarités qui mêlent les personnalités du corpus à des réseaux d’influence de dimension locale, régionale ou nationale. La présentation et la mise en perspective des actions conduites par la mairie unique sous l’Empire complètent l’ensemble qui a pour ambition de situer le cas lyonnais au sein du système napoléonien en formation et de participer à son intelligibilité.

  • Titre traduit

    A town under the First Empire : lyons, 1805-1815


  • Résumé

    Shortly after the announcement of the First Empire, Lyons was given a unique mayor. This emphasized the importance given to the rehabilitation of a local and administrative centre. Since September 1805, some important men gathered to rule over Lyons. These men, who were replacing the former leaders who played an important part in the 1789 Revolution, were assigned new duties. They had to rule over the city under the strict surveillance of the national authorities and their representative, called the préfet. Thanks to the deep analysis of this new ruling system on a daily basis, we can better understand the Napoleonic plan which aimed at reorganizing the whole country on different political and administrative scales. This study begins with the examination of an expanding administration and the complex relationships with the imperial government. The town councilors belonged to the élite whom Napoleon wanted to endow France with. The study focuses on the main characteristics of these councilors who mixed with other leaders who tended to influence them on a local regional or national scale. This study ends with the presentation and the comparison of the different actions led by the local administration during the Empire. This whole study aims at dealing with the example of Lyons in the forming Napoleonic system

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.