L’arabe face à la modernité : la néologie dans la presse arabe du 19e siècle

par Kaled Jhima

Thèse de doctorat en Lexicologie et terminologie multilingues

Sous la direction de Hassan Hamzé.

Soutenue le 19-06-2010

à Lyon 2 , dans le cadre de École doctorale Lettres, langues, linguistique et arts (Lyon) , en partenariat avec Centre de Recherche en Terminologie et Traduction (laboratoire) .

Le président du jury était Bassām Barakaẗ.

Le jury était composé de Ibrahim Ben Mrad Ben Ammar, François Maniez.


  • Résumé

    Dans le cadre de ce travail, il est question d’analyser un corpus de néologisme épuisé dans plusieurs journaux de 19ème siècle. En effet, nous avons étudié des nouvelles formes néologiques, lexicales et syntaxiques, et les procédés de formation néologique que les journalistes avaient choisis pour faire face à la modernité que le monde arabe et du coup la langue arabe ont connue à cette époque, appelée l’époque de la renaissance où le lexique a connu un plein essor à l’aide de plusieurs procédés de formation néologique, tels l’emprunt, le changement sémantique et la création morphosyntaxique. Cet essor paraît en réalité comme le résultat nécessaire d’une alliance de deux facteurs: celui de la communauté linguistique, avec ses besoins de se renouveler sans cesse et le temps qui accentue cette nécessité; celle de créer des mots nouveaux pour répondre à ses besoins nouveaux. Nous avons traité ce sujet en trois parties : la première porte sur des problèmes théoriques de la néologie. Autrement dit, une réflexion théorique sur le phénomène même où nous avons ainsi soulevé quelques-unes des problématiques dérivant de l’analyse de la néologie, tels, l’histoire et la définition de la néologie et celle du néologisme auxquelles nous avons consacré le premier chapitre de la deuxième partie, la néologie et les approches linguistiques modernes que nous avons traitées dans le deuxième chapitre et le problème des typologies et de classifications abordé dans le troisième chapitre.La deuxième partie, quant à elle, nous l’avons consacrée à l’analyse des néologismes lexicaux de notre corpus en trois chapitres où nous avons traité dans chacun l’un des aspects de la néologie. Dans le premier, nous avons analysé les néologies de forme, d’après l’approche théorique d’A. Roman qui divise le système de l’arabe en deux sous-systèmes à savoir le système de nomination qui se préoccupe de la formation des unités lexicales simples et son jumeau le système de communication qui se charge de la formation des unités complexes. Le deuxième chapitre, nous l’avons réservé à l’analyse des autres néologismes crées par d’autres moyens du système de l’arabe. Il s’agit, dans ce cas, des néologismes sémantiques produits par des procédés sémantiques, en l’occurrence le processus tropologique, métaphore et métonymie, paratropologique, extension et resserrement de sens. Dan le troisième chapitre, nous avons étudié les néologismes venus d’autres systèmes linguistiques, en l’occurrence des termes que les journalistes ont empruntés à des langues étrangères.Dans la troisième partie, nous avons abordé le problème de néologie syntaxique en deux chapitres: dans le premier, nous avons traité les néologismes survenus dans le domaine verbal, notamment les nouvelles relations entre des modus verbaux et leurs expansions complétives. Quant au deuxième, nous y avons révélé et analysé certains changements concernant quelques fonctionnels, tels que, des coordonnants, des translatifs.

  • Titre traduit

    Arabic in front of the modernity : the neology in the Arabic press of the 19th century


  • Résumé

    Within the framework of this work, it is question to analyze a corpus of neologism exhausted in several newspapers of 19th century this Indeed, we studied new neological, lexical and syntactical forms, and the processes of neological formation which the journalists had chosen to face the modernity which the Arabic world and the blow the Arabic language knew about this time period, called up the period of the revival where the lexicon knew a full development by means of several processes of neological formation, such the loan, the semantic change and the morphosyntactic creation. This development appears in reality as the necessary result of an alliance of two factors that of the speech community, with its needs being ceaselessly renewed and the time which stresses this necessity: that to create new words to answer These new needs. We treated this subject in three parts: The first one concerns theoretical problems of the neology.Such, the history and the definition of the neology and that of the neologism to whom we dedicated the first chapter of the second part the neology and the modern linguistic approaches which we treated in the second chapter and the problem of the typologies and the classifications approached on the third chapter.The second part, as for her, we dedicated her to the analysis of the lexical neologisms of our corpus in three chapters where we treated in each one of the aspects of the neology. In the first one, we analyzed the neologies of shape, according to the theoretical approach of A. Roman who divides the system of Arabic into two sub-systems namely the system of appointment which worries about the formation of the simple unités items and his twin the system of communication which takes care of the formation of the complex units. The second chapter, we reserved him(it) for the analysis of the other neologisms create by the other means of the system of Arabic. It is, in that case, about semantic neologisms produced by semantic processes, in this particular case the process tropologique, metaphor and metonymy, paratropologique, extension and contraction of sense. In the third chapter, we studied the neologisms come from the other linguistic systems, in this particular case the terms which the journalists borrowed from foreign languages.In the third part we approached the problem of syntactic neology in two chapters: in the first one, we treated the neologisms arisen in the verbal domain, in particular the new relations between verbal modus and their substantival expansions. As for the second, we revealed there and analyzed certain changes concerning some functional, such as, co-ordinating conjunctions, translative.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 3 vol. (340 p., 413 p., 340 p.)
  • Annexes : Bibliographie p. 387-400 (dans le volume II)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.