Interaction orale et déploiement linguistique chez des apprenants hispanophones en milieu homoglotte : le cas de la dislocation

par Sandra Pacheco Lopez

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Marinette Matthey et de Robert Bouchard.

Soutenue le 26-02-2010

à Lyon 2 , dans le cadre de École doctorale Lettres, langues, linguistique et arts (Lyon) , en partenariat avec Interactions, corpus, apprentissage, representations (laboratoire) .

Le président du jury était Marie-Thérèse Vasseur.

Le jury était composé de Simona Pekarek.


  • Résumé

    Notre travail de thèse s’oriente vers l’analyse des caractéristiques et des conditions d’émergence et de développement de la dislocation à gauche (DG) et à droite (DD) en français, au sein des productions langagières chez des locuteurs hispanophones vivant en France (Lyon). S’inscrivant dans une perspective acquisitionnelle donc diachronique, peu explorée jusqu’à présent, notre recherche étudie le phénomène de la dislocation dans le cadre de différents types d’interactions entre locuteurs francophones et hispanophones et révèle ainsi ses caractéristiques formelles et fonctionnelles de même que les comportements des locuteurs dans l’agencement de l’asymétrie linguistique et culturelle. Ces aspects analytiques montrent que la dislocation apparaît progressivement dans le répertoire linguistique des alloglottes et manifeste une fréquence constante et une structure qui se diversifie au fil du temps.

  • Titre traduit

    Oral interaction and linguistic development in hispanophone learners in homoglot environment : the case of the dislocation


  • Résumé

    In this study, we analyse development and occurrence characteristics of left and right dislocation in French, in language productions of Spanish speakers living in France (Lyon). By an acquisitional - and off course diachronical - approach, unexplored up to now, our research aims at studying dislocation’s formal and functional properties and speakers’ behaviours in their linguistic and cultural asymmetry regulation, within the framework of different kinds of interactions between native French speakers and native Spanish speakers. These analytic aspects show that left and right dislocation appears progressively in hispanophone speakers’ repertoire and displays a constant frequency and a diversified structure as time goes by.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.