Le dispositif défensif du Comté de Tripoli

par Anis Chaaya

Thèse de doctorat en Langues, histoire et civilisations des mondes anciens

Sous la direction de Nicolas Reveyron.

Soutenue le 26-01-2010

à Lyon 2, dans le cadre de École doctorale Histoire, géographie, aménagement, urbanisme, archéologie, sciences politiques, sociologie, anthropologie (Lyon), en partenariat avec Archeometrie et Archeologie : origine, datation et technologie des materiaux (laboratoire) .

Le président du jury était Jean-Michel Mouton.

Le jury était composé de Alastair Northedge, Philippe Racinet.


  • Résumé

    Le Comté de Tripoli est le dernier à être fondé des quatre Etats Latins d’Orient issus de la Première Croisade. Ce Comté est le seul à garder sa capitale en possession des croisés jusqu’aux dernières années de l’existence de ces Etats. Ce Comté possède certains des plus anciens châteaux construits par les croisés au début du XIIe siècle tels les châteaux de Tripoli et Gibelet.Cette thèse a plusieurs objectifs, elle vise à préciser les frontières du Comté de Tripoli, énumérer et préciser l’ensemble des places fortes de ce Comté, étudier d’une façon exhaustive les différents sites fortifiés situés sur le territoire de la République Libanaise, et l’élaboration d’une typologie de l’architecture défensive de l’époque des croisades aux XIIe - XIIIe s. dans ce Comté.Grâce aux différentes méthodes de prospection archéologique, l’étude topographique du terrain avec l’archéologie du paysage, il était possible d’identifier et de découvrir plusieurs sites fortifiés, essentiellement des tours, qui n’étaient pas connus auparavant.Un intérêt spécial a été consacré dans notre travail à la lecture approfondie et l’analyse systématique de quelques sites fortifiés majeurs. Cela a permis une meilleure compréhension de l’installation de ces sites, de leur histoire, et de l’évolution de leur construction. Les sites en question sont: Archas, le château de Gibelet, le château de Smar Jbeil, le château Saint-Gilles à Tripoli, la tour Bahani et la tour Mouheich.

  • Titre traduit

    The defensive system of the County of Tripoli


  • Résumé

    The County of Tripoli was the last one to be created between the Frenkish States established after the First Crusade. It is the only State that kept its capital city within the power of the Crusades till the last years of the existence of these States. Some of the oldest castles built at the beginning of the XIIth century are located in this County; such as the castles of Tripoli and Gibelet.This PhD has several objectives; it aims to define the frontiers of the County of Tripoli, to list and specify all its strongholds, to study exhaustively the various fortified sites in the territory of the Republic of Lebanon, and to develop a typology of defensive architecture of the Crusades during the XIIth - XIIIth centuries in this county.Through various methods of archaeological survey, study of the topography of the territory with archaeological landscape reading, it was possible to identify and explore several fortified sites, mainly towers not known before. In our work, special interest was devoted on extensive reading and systematic analysis of some major fortified sites. This enabled a better understanding of their installation, their history and the evolution of their construction. The sites are: Archas, Castle of Gibelet, Castle of Smar Jbeil, the castle of St. Gilles in Tripoli, the tower Bahani and the tower Mouheish.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (87-530 f., 119 f.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.