Symbolique, mise en scène et dramaturgie des cérémonies des Jeux Olympiques

par Sylvain Bouchet

Thèse de doctorat en Lettres et arts

Sous la direction de Christine Hamon-Siréjols.

Soutenue le 12-02-2010

à Lyon 2, dans le cadre de Lettres, langues, linguistique, arts, en partenariat avec Passages XX-XXI (laboratoire) .

Le président du jury était Anne Surgers.

Le jury était composé de Bernadette Bost, Georges Banu, Viktor Ardittis.


  • Résumé

    Les cérémonies d’ouverture et de clôture des Jeux Olympiques modernes (1896-2008) se composent d’un rituel et d’un spectacle, inspirées des Jeux Olympiques de l’Antiquité, des conceptions de Pierre de Coubertin ainsi que du contexte dans lesquelles elles évoluent au cours du XX e siècle.Pour dégager le sens de ces spectacles populaires, trois niveaux d’analyses sont indispensables.Dans un premier temps nous nous interrogerons sur le sens de la liturgie olympique, c’est à dire la dimension symbolique du rituel olympique. L’apport de l’Antiquité est à ce sujet essentiel.Dans un second temps, nous nous questionnerons sur l’impact de l’esthétique et la manière de mettre en scène ces spectacles. Les conceptions de Pierre de Coubertin, véritable connaisseur des mises en scène, est ici l’élément déterminant. Nous verrons également l’apport de théoriciens et d’artistes comme Maurice Pottecher ou René Morax et John Ruskin dans l’esthétique souhaitée par Coubertin.Enfin, dans un dernier point et pour mettre en perspective les deux première thématiques, nous nous intéresserons à la dimension dramaturgique de ces cérémonies pour voir que deux thèmes traversent l’ensemble des spectacles ; le culte à mystère et la science.

  • Titre traduit

    Olympics ceremonies : symbolic, esthetic, dramaturgy


  • Résumé

    Opening and closing ceremonies of the modern Olympic Games (1896-2008) are made up of a ritual and a show, inspired by the Olympic Games of antiquity, conception of Pierre de Coubertin as well as of context in which they evolve in the course of XXth century.To clear the sense of these popular shows, three levels of analyses are necessary.At first, we will think about the sense of Olympic liturgy, that is symbolic dimension of the Olympic ritual. The essential subject in this case is the contribution of antiquity.In a second point, we will be questioned on the impact of the aesthetics and the way to stage these shows. Pierre de Coubertin's conceptions, in this case, is conciderated as the decisive element of the true expert of productions. Endeed, We will see the contribution of theoreticians and artists Maurice Pottecher or René Morax and John Ruskin in the desired aesthetics by Coubertin.Finally,in a last point, in order to put in perspective two previous themes, we will be interested in the dramaturgic dimension of these formalities to see that two topics cross all shows; worship with mystery and science.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.