Enjeux psychiques de la très grande prématurité- Approche psychosomatique

par Geraldine Moulin

Thèse de doctorat en Psychologie (psychopathologie et psychologie cliniques)

Sous la direction de Gérard Broyer.

Soutenue le 12-01-2010

à Lyon 2 en cotutelle avec l'Université Lyon 2 , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'éducation, psychologie, information et communication (Lyon) , en partenariat avec Centre de recherches en psychopathologie et psychologie clinique (Bron, Rhône) (laboratoire) .

Le président du jury était Pascal Roman.

Le jury était composé de Nathalie Dumet, Bernard Golse.

Les rapporteurs étaient Alberto Konichelkis, Drina Candilis-Huisman.


  • Résumé

    Notre recherche vise à éclairer les enjeux psychiques de la très grande prématurité chez la femme enceinte. Nous avons exploré les vécus de grossesse de 18 femmes enceintes à l’aide de l’I.R.M.A.G (Interview pour les Représentations Maternelles pendant la Grossesse) et du dessin. En questionnant les relations que les femmes enceintes entretiennent avec leur mère, ainsi que leur rapport à l’image (échographies, rêves) et aux perceptions, nous avons mis en évidence des liens mères-filles dépourvus de tendresse chez les femmes qui accouchent très prématurément et un surinvestissement du perceptif visant à les protéger de la dimension traumatique de la grossesse. Nous avons repéré la difficulté de ces femmes à investir le fœtus et à érotiser la grossesse. Notre recherche vise à mettre en relation, l'absence d'investissement de la présence du fœtus et l'expulsion de ce dernier avant terme. Les interrelations psyché-soma dans le processus de la prématurité sont au cœur de notre travail.

  • Titre traduit

    Psychological stakes of extreme prematurity- Psychosomatic approach


  • Résumé

    The aim of our research is to clarify the psychological stakes of extreme prematurity for the pregnant woman. We explored the factual pregnancy experience of 18 pregnant women with the aid of I.R.M.A.G (Interview for Maternal Representations during Pregnancy) and of drawings. By questioning the relationships that the pregnant women maintain with their mother, as well as their relation to pictures (ultrasound scan, dreams) and to perception, we highlighted mother-daughter bonds devoid of tenderness for women who give birth very prematurely and an overinvestment of perceptive aiming at protecting them from the traumatic dimension of the pregnancy. They do not manage to accept the foetus and to eroticise the pregnancy. The aim of our research is to demonstrate the relationship between the absence of accepting the presence of the foetus and the expulsion of it before term. The psyche-soma interrelationships in the prematurity process are the core of our work.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.