Football en guerre : l’acculturation sportive de la population française pendant la Grande Guerre (1914-1919)

par Arnaud Waquet

Thèse de doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de Thierry Terret.

Le président du jury était Stéphane Audoin-Rouzeau.

Le jury était composé de Michelle Zancarini-Fournel.

Les rapporteurs étaient Nicolas Bancel, Jean Saint-Martin.


  • Résumé

    La Première Guerre mondiale est une période de développement sportif intense qui marque une rupture dans l’histoire culturelle et sportive de la France. La rencontre sur le front Ouest des soldats alliés, porteurs d’une culture sportive moderne, avec la population civile et militaire française, majoritairement éduquée par les méthodes de gymnastique conscriptive, provoque en effet une acculturation sportive qui participe à la modernisation du modèle culturel et sportif français. A travers l’étude du football et à l’aide d’un cadre d’analyse anthropo-historique, l’objet de notre travail doctoral est d’étudier l’impact de l’interpénétration de groupes de cultures différentes dans la transformation du « sport en guerre ». A la suite d’un état des lieux du mouvement sportif français avant-contact, sept études rendent compte du résultats des contacts primaires, symboliques et de l’en-groupe sur l’acculturation sportive des français, à savoir : a) l’analyse de la construction d’un creuset interculturel et sportif dans la France en guerre, b) de la diffusion du football chez les Poilus, c) du développement du football dans les villes de garnisons britanniques, d) de la légitimation et de la médiatisation du football en guerre, e) du renforcement de la dimension internationale du football, f) de la construction de la masculinité sportive en guerre et g) de la ruralisation du football dans la zone des armées. Les résultats ont été obtenus par la consultation de sources très diverses. Les archives militaires britanniques et françaises, complétées par plusieurs carnets personnels de soldats et des historiques régimentaires, constituent le socle de notre étude. Toutefois, suivant le cadre théorique emprunté et pour obtenir des informations plus précises sur le football en guerre, nous avons aussi procédé à la consultation de la presse sportive nationale, de la presse locale de la zone des armées et de la presse de tranchées. Enfin, les fonds d’archives audio-visuels des armées britanniques et françaises ont été consultés afin de donner de la chair à nos propos et vérifier, à travers les photos, les vidéos et les archives sonores, l’engouement sportif de la France en guerre. Pour conclure, notre travail doctoral consacre le football comme un construit de la culture de la Grande Guerre mais également comme le grand vainqueur sportif de la guerre 1914-1918

  • Titre traduit

    Football in war : sporting acculturation of french populations during the Great War (1914-1919)


  • Résumé

    During the First World War, France knew an intense development of sport who marked a turning point in French sport and cultural history. Indeed, on the Western front, the interpenetration between Allied soldiers, who had a modern sporting culture, and the French civilians and soldiers, educated by patriotic gymnastic, elicited a sporting acculturation and a modernization of the French cultural and sporting model. Through the study of football and using an anthropo-historic analysis framework, this doctoral work focused on the effects of the interpenetration of different cultural groups in the transformation of “sport in war”. After describing the French sporting trend before contact, seven studies showed the results of primary, symbolic and in-group contacts on the French sporting acculturation. We analysed a) the construction of an intercultural and sporting melting pot during war in France, b) the dissemination of football within the Poilus, c) the development of football in British garrison towns, d) the legitimatization and mediatization of football during the war, e) the reinforcement of international dimensions of French football, f) the construction of sporting masculinity during the war, and g) the ruralisation of football in army zones. A wide-range of sources were consulted to obtain the current results. The British and French military archives, several personal notebooks of soldiers, and regimental registers were the basis of our study. Moreover, the national sporting press, the local press of army zones and the press of the trenches were consulted to follow the theoretical framework and to obtain additional information about football during the war. Finally, audio, photo and video recordings of British and French armies were analysed to support our comments and attest the French passion for sport during the war. To conclude, this doctoral thesis defined football as a feature of the culture of the Great War, and the sporting winner of the First World War

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard. Service commun de la documentation. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.