Etude pharmacogenetique et pharmacodynamique de la cible de l’acide mycophenolique : l’inosine monophosphate deshydrogenase de type II

par Olivier Gensburger

Thèse de doctorat en Biologie. Médecine. Santé

Sous la direction de Nicolas Picard et de Pierre Marquet.

Soutenue en 2010

à Limoges .

  • Titre traduit

    Pharmacogenetic and pharmacodynamic study of acid mycophenolic acid’s target : Type II Inosine Monophospahte Dehydrogenase


  • Résumé

    L’Acide Mycophénolique (AMP), communément utilisé en transplantation, a pour cible l’IMPDH I et II. L’isoforme II est l’étape limitante de la voie de synthèse de novo des purines dont la prolifération lymphocytaire est dépendante. Nos objectifs étaient (i) d’étudier l’effet des métabolites de l’AMP sur l’IMPDH II ; (ii) d’analyser l’effet des polymorphismes génétiques de l’IMPDH I et II sur la réponse au traitement ; (iii) d’optimiser les méthodes de mesure de l’activité IMPDH. L’activité des métabolites de l’AMP a été étudiée in-vitro sur la rhIMPDH II puis extrapolés à la situation in-vivo. Seul l’AMPaG possède une activité inhibitrice de l’IMPDH, négligeable dans les conditions d’utilisation thérapeutique du MMF. Le gène de l’IMPDH II a été séquencé chez 80 patients transplantés afin d’identifier de nouveaux polymorphismes, sans succès. Plusieurs polymorphismes précédemment décrits n’ont pas été retrouvés. 5 SNPs de l’IMPDH I et II potentiellement impliqués dans la pharmacodynamie de l’AMP ont été génotypés puis intégrés à une analyse multivariée prenant en compte les variables confondantes de 456 patients. Seul le SNP rs2278294 de l’IMPDH I était significativement associé à une diminution de l’incidence de rejets et à une fréquence accrue de leucopénies. Afin d’optimiser la mesure de l’activité IMPDH de PBMC de patients réalisé à l’aide d’un dosage CLHP-UV du XMP formé après incubations ex-vivo ; 324 prélèvements sanguins de 27 patients transplantés ont été analysés. La méthode de standardisation du dosage par la concentration protéique était inadaptée. Une alternative utilisant la concentration en ADN de l’échantillon a été mise au point mais n’a également pas présenté de résultats satisfaisants. Une standardisation par la concentration d’Amp publiée entre temps pourrait améliorer nos résultats. Ces travaux ont souligné l’intérêt limité du dosage de l’AMPaG dans le cadre du STP de l’AMP ainsi que l’implication du SNP rs2278294 dans la pharmacodynamie du MMF. La méthode de mesure de l’activité IMPDH ex-vivo reste à optimiser.


  • Résumé

    Mycophenolic Acid (MPA) is a commonly used immunosuppressant. Its targets are IMPDH I and II. The type II isoform catalyzes the rate-limiting step, de novo, purine biosynthesis which lymphocytes are dependant upon for their proliferation. The aims of this work were (i) to study MPA metabolites effect on IMPDH II; (ii) to identify associations between IMPDH I and II polymorphisms and clinical outcomes; (iii) to optimize methods for IMPDH activity measurement. We evaluated the inhibitory activity of MPA metabolites on rhIMPDH II. Results were extrapolated to the in vivo situation using an intracellular accumulation experiment ex vivo. AcMPAG showed an inhibition activity which was not strong enough to present an additive effect to that of MPA in therapeutic conditions, showing the poor interest of AcMPAG determination for MPA TDM. We also sequenced IMPDH II gene in 80 patients. We did not identify new polymorphism. We genotyped 5 IMPDH I and II SNPs reported to be associated with clinical outcomes in a population of 456 transplant recipients reciving MMF. We then integrated each genotype in a multivariate analysis taking into account confounding factors. This analysis showed that only the IMPDH I rs2278294 SNP was significantly associated with both leucopenia and acute rejection incidence. We tried to optimize an IMPDH activity measurement method based on the dosage of XMP produced ex-vivo by incubation of IMP and NAD+ with PBMC lysates. 324 blood samples were analyzed but the standardization based on protein concentration was inappropriate. The alternative method based on DNA concentration did not provide better results. A recently published method using the intra-lymphocyte Adenosine monophosphate concentration showed reliable results. The ex-vivo IMPDH activity measurement is still to be improved.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (156 f.)
  • Annexes : 218 ref. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Section Santé). Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : M2010310H
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.