Epidémiologie de la démence des personnes âgées de 65 ans et plus au Bénin (Afrique de l’Ouest)

par Moussiliou Noël Paraïso

Thèse de doctorat en Médecine Epidémiologie Santé Publique

Sous la direction de Philippe Nubukpo et de houinato.

Soutenue en 2010

à Limoges .

  • Titre traduit

    Epidemiology of Dementia among people aged ≥ 65 years in Benin (West Africa)


  • Résumé

    L’objectif de cette recherche est d’améliorer la connaissance de la démence, d’en enrichir l’épidémiologie et les aspects sociaux afin de permettre aux décideurs dans le domaine de la santé de mettre en place une politique adéquate pour la gestion des démences des personnes âgées au Bénin. Méthodes : des enquêtes transversales en population générale ont permis de diagnostiquer les démences chez des personnes âgées de 65 ans et plus résidents depuis au moins 5 ans dans la ville de Cotonou et dans l’arrondissement rural de Djidja. Le dépistage des sujets suspects a été réalisé avec le Community Screening Instrument for Dementia (CSI’D). Le diagnostic clinique a été fait avec les critères du DSM-IV par un neurologue, et les cas possibles ou probables de la maladie d’Alzheimer ont été identifiés à l’aide des critères du National Institute for Neurological and Communicative Disorders and Stroke - Alzheimer's Disease and Related Disorders Association (NINCDS - ADRDA). Résultats : un total de 1139 personnes âgées de 65 ans et plus ont été incluses à Cotonou et 465 dans la zone rurale de Djidja. Les femmes étaient de 54,1% et la moyenne d’âge étaient 73. 4 ± 7. 2 ans à Cotonou. A Djidja, les femmes étaient 69,1%, l’âge moyen était de 71,9 ± 5 ans. Les prévalences étaient respectivement de 3,7% (IC95%: 2,6 - 4,8) en milieu urbain de Cotonou et de 2,6% (IC95%: 1,1 - 3,8) en milieu rural de Djidja. A Cotonou, la prévalence chez les femmes était de 2,6% (1,6 - 3,5) et chez les personnes de 85 ans et plus de 12,8% (6,0 - 19,5), et à Djidja, elle était de 3,4% (1,8 - 5,0) chez la femme et de 6,0% (2,8 - 11,1), chez les 80 ans et plus. La maladie d’Alzheimer (2,8% vs 2,2%) était le type prédominant dans les deux zones. Au plan génétique l’allèleε4 de l’APOE était présente chez 22,2% des déments. Les facteurs associés en zone urbaine étaient le fait de vivre seul (p= 0,02), le faible poids (p= 0,01) et la dépression (p= 0,02). Au plan socioculturel, les communautés du Bénin ne reconnaissaient pas la démence comme une maladie mais comme un processus normal du vieillissement. Conclusions : La prévalence de la démence au Bénin n'est pas très différente des autres pays tropicaux d’Afrique, d'Amérique latine ou d’Asie. Elle semble plus élevée dans la zone urbaine que dans la zone rurale. Les résultats de cette recherche pourront aider les autorités à allouer des ressources pour continuer la recherche des facteurs et pour une meilleure prise en charge de la démence chez les personnes âgées.


  • Résumé

    The objective of this research is to expand our understanding on dementia, particularly to enrich its epidemiology and social aspects in order to enable health policy makers to develop an adequate policy for the management of dementia among older population in Benin. Methods : A transversal survey in the general population have helped to diagnose dementia among those aged ≥ 65 years and residing in the city of Cotonou and the rural district of Djidja for at least 5 years. Screening for potential dementia subjects was performed by using a Community Screening Instrument for Dementia (CSID). The clinical diagnosis was made by a neurologist by using DSM-IV criteria, and if possible or probable cases of Alzheimer's disease were identified by using National Institute for Neurological and Communicative Disorders and Stroke - Alzheimer's Disease and Related Disorders Association (NINCDS - ADRDA) criteria. Results : A total of 1139 individuals aged at least 65 years from Cotonou and 465 from rural Djidja were included. The females were 54. 1% and mean age was 73. 4± 7. 2 years at Cotonou. In Djidja, females were 69. 1% of the study population and mean age was 71. 9± 5. 0 years. The prevalence rates were 3. 7 (95% CI: 2. 6 - 4. 8) in urban Cotonou and 2. 6% (95%CI: 1. 1 - 3. 8) in rural Djidja. The prevalence among Cotonou Females was 2. 6% (1. 6 - 3. 5) and among those at least 85 years was 12. 8% (6. 0 - 19. 5). In Djidja, it was 3. 4% (1. 8 - 5. 0) among females and 6. 0% (2. 8 - 11. 1) among those at least 80 years. Alzheimer was the most dominant type in both zones. APOE allele ε4 was present in 22. 2% of dementia individuals. Associated factors in urban zones were living alone (p= 0. 02) and low weight (p= 0. 01) and depression (p= 0. 02). The communities in Benin were not aware of dementia as a disease but as a normal aging process. Conclusions : Prevalence of dementia in Benin is not very different as seen in other tropical countries of Africa, Asia and Latin America. It was however, more prevalent in urban than rural zones. Results of this research may help local health authorities to accord available resources to continue identification of its risk factors and better management of dementia in aged population.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (213 f.)
  • Annexes : 162 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Section Santé). Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : M2010310C
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.