Troubles cognitifs et émotionnels dans la sclérose en plaques récurrente-rémittente : de la déconnexion interhémisphérique au syndrome de déconnexions multiples

par Bruno Lenne

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Jean-Louis Nandrino.

Soutenue en 2010

à Lille 3 .


  • Résumé

    Dans cette thèse, nous avons exploré l'hypothèse d'un processus de déconnexions cortico-sous-corticales sous-jacent aux perturbations cognitives et émotionnelles observées dans la sclérose en plaques (SEP). Dans cet objectif, nous avons utilisé des méthodes issues de la neuropsychologie expérimentale et clinique, de l'imagerie médicale et de la neuropsychologie pour évaluer les fonctions cognitives, émotionnelles et le transfert interhémisphérique (TIH) chez des patients atteints de forme récurrente-rémittente de SEP (SEP-RR) peu évoluée appariés à une population témoin. Les résultats souignent que les perturbations cognitives, émotionnelles et du TIH ne semblent pas uniquement liées à un dysfonctionnement du transfert calleux, mais semblent plutôt être la conséquence de ruptures de connexions corticales et sous-corticales diffuses. Ces perturbations entraîneraient une désynchronisation de l'activité cérébrale, majorée par les lésions intra- et péri-calleuses. La SEP pourrait donc représenter une illustration du syndrome de déconnexions multiples, plutôt qu'un syndrome spécifique de déconnexion interhémisphérique

  • Titre traduit

    Cognitive and emotional disorders in relapsing-remitting multiple sclerosis : from interhemispheric disconnection to multiple disconnections syndrome


  • Résumé

    In this thesis, we have explored the hypothesis of a cortical-subcortical disconnexion process underlying cognitive and emotional disturbances in multiple sclerosis (MS). For this purpose, we used emthods related to experimental and clinical neuropsychology, medical imaging and neurophysiology in order to assess cognitive and emotional functions and interhemispheric transfer (IHT) in patients with early relapsing-remitting MS (RRMS), matched to a control population. The results underline that the cognitive, emotional and IHT disorders are not exclusively related to the abnormal callosal transfer, but rather seem to be the result of disrupted cortico-subcortical connections. These disturbances could lead to a desynchronisation of brain activity, increased by intra and per-callosal lesions. MS could therefore be considered as an illustration of the mutiple disconnections syndrome, rather than a specific syndrome of interhemispheric disconnection

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (XIII-398 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-2010-51-1
  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-2010-51-2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.