Les relations éthico-sociales : nouveaux ébranlements, nouvelles institutionnalisations

par Carole Lusiak-Soonekindt

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Frédéric Worms.

Soutenue en 2010

à Lille3 .


  • Résumé

    La relation d'aide instituée semble confrontée à de nouvelles limites : de nouvelles vulnérabilités la convoquent. Elle semble ainsi sommée de penser de nouvelles souffrances, de nouvelles déliaisons, de nouveaux ébranlements qui mettent à mal la subjectivité de l'individu. Ré-instituer les relations devient alors la condition d'une dynamique subjectivante. Le diagnostic qui a conduit à cette conclusion repose d'une part sur la nécessité de penser les relations blessées de l'individu dans le monde, qu'elles soient engagées, ou qu'elles soient amputées et d'autre part, s'appuie sur une compréhension d'une culture du regard spécifique aux dispositifs relationnels proposés pour répondre aux phénomènes de rupture, aux situations de vulnérabilité. La vulnérabilité désignée par de nouveaux ébranlements, de nouvelles dislocations de la relation rend compte des effets desubjectivants d'une approche technico managériale de l'être vivant dans son environnement. Cette approche centrée sur l'utilité des relations est oublieuse des relations utiles aux vivants en quête d'existence. C'est pourquoi, une philosophie du soin telle que nous la développons ici, permet de situer les relations éthico-sociales, au cœur de la question des attachements. Prendre soin des attachements consiste à organiser le passage entre l'attachement, l'amitié, le réseau selon des modalités que nous avons voulues identifier

  • Titre traduit

    Ethico-social relations : new shakings, new institutionalizations


  • Résumé

    The help relation seems to be facing new limits : new vulnerabilities are convening it. It seems to be summoned to think new sufferings, new unbinding, new shakings that hurt the subjectivity of the individual. To re-institute relations becomes the condition for sujectiving dynamics. The diagnostic which drives us to this conclusion is built on the one hand on the necessity to think out wounded relations, (involved or crippled), and on the other hand it leans on understanding the specific way of considering the relational systems set up to answer the vulnerabilities and the situations of breaking off. As new shakings and new dislocations of the relationships point out vulnerability, this latter bears witness to the "de-subjectivating" effects of the technical and managerial approach on the human being in his environment. This approach which focuses on the utility of relations forgets the relations when they are of use to human beings looking for real life. That's why the philosophy of the care we explain here tries to locate ethico-social relations, in the very problem of attachments. To take care of attachments consists in organizing the links between attachment, friendship, and network, according to terms we wanted to identify

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (545 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 523-538. Notes bibliogr. Index des noms

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-2010-36

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.